NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

VOICI LES RECETTES DES 4 MEILLEURES BOISSONS TRADITIONNELLES AFRICAINES

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
BOISSONS TRADITIONNELLES AFRICAINES

Pour vous aujourd’hui, nous avons sélectionné 5 boissons alcooliques traditionnelles africaines dont le goût plaît beaucoup mais qui peuvent être dangereuse pour la santé car ces alcools artisanaux, ne sont pas préparés dans les normes et le taux d’alcool qu’elles comportent n’est pas défini.

Ces boissons font cependant partie de nos cultures et de nombreuses personnes les consomment à coeur joie! Mis attention, elles peuvent vraiment nuire à la santé lorsqu’on les boit sans savoir comment elles ont été préparés!

Lotoko

BOISSONS TRADITIONNELLES AFRICAINES 2

Largement répandu en République démocratique du Congo (RDC), Le Lotoko, c’est à partir de la fermentation de maïs ou de manioc qu’il est obtenu.

Généralement distillé avec des alambics artisanaux fabriqués à partir de barils de pétrole, son taux d’alcool dépasse très souvent les 50%. En raison des écorces présentes sur les épis de maïs, le Lotoko contient du méthanol qui est un composé chimique hautement toxique.

Cette boisson est officiellement interdite par les autorités, même si elle est en réalité consommée quotidiennement par des milliers de Congolais pour son goût un peu fade .

2. Koutoukou et Legmi

BOISSONS TRADITIONNELLES AFRICAINES 3

Eau-de-vie artisanale consommée en Côte d’Ivoire et en Afrique de l’Ouest, le Koutoukou est obtenue grâce à la distillation de bourgeons de feuilles de palmiers, comme le palmier à huile, le raphia ou le rônier.

Plus généralement, ce vin de palme est en vogue dans de nombreux pays africains. Il est fabriqué à partir de la fermentation naturelle de sève de palmier. Il est connu sous différents noms selon les régions : “Legmi” dans le sud de la Tunisie ou de l’Algérie, “Sodabi” au Bénin ou au Togo, “Seung” au Sénégal… La qualité de ce vin est très variable, pouvant aller d’un alcool malsain, extrait de toute sorte de produits toxiques, à un alcool fermenté naturellement dépourvu de composés nocifs pour la santé.

3. Chang’aa

BOISSONS TRADITIONNELLES AFRICAINES 4

Produit à partir de millet, de sorgho ou de maïs, le Chang’aa est un alcool populaire au Kenya.
Pour accélérer son processus de fermentation, on y ajoute souvent du méthanol, du carburant ou même de l’acide sulfurique.

Quoique les autorités kényanes ont légalisé le Chang’aa, espérant mieux encadrer sa production, le brassage illégal reste très courant. Plus de 100 décès liés à sa consommation ont été recensés en 2010, sans compter les nombreux cas de cécité causés par le méthanol.

4. Tchapalo

BOISSONS TRADITIONNELLES AFRICAINES 5

Bière traditionnelle consommée en Afrique de l’Ouest, le Tchapalo (ou Dolo, en Afrique sahélienne) est une souvent bue dans des calebasses.

C’est par la fermentation de mil ou de sorgho rouge germés et cuits dans l’eau qu’on l’obtient. Sa qualité dépend également des conditions de fabrication, plus moins artisanales et respectueuses des normes sanitaires de base.

[fbcomments]