NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS
Voila Banner 728 x90

VOICI COMMENT ARRÊTER LES PLEURES QUAND VOUS ÉPLUCHEZ UNE OIGNON

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
OIGNON
Voila Banner 468×60

Nous avons l’habitude de faire la cuisine, et un ingrédient de coutume nous fait généralement défaut quand on l’utilise malgré ses bienfaits, et c’est l’oignon.

Mais, enfin, éplucher des oignons, c’est pleurer toutes les larmes de son corps à ne plus rien y voir. Voici ce qu’il faut retenir :

– Le mécanisme des pleurs occasionnés par l’oignon

Lorsque vous émincez un oignon, vous coupez aussi ses cellules. Or lorsqu’ils sont en terre, les oignons assimilent le soufre contenu dans le sol et lorsqu’on les coupe, ce gaz est libéré.

Il entre alors en contact avec l’alliinase, une enzyme. De l’acide sulfénique est alors produit. Celui-ci a le même effet qu’un gaz lacrymogène, D’où les pleurs.

Mais alors, pourquoi ressentons-nous cette sensation de picotements ? Tout simplement parce que dans le même temps, le gaz entre en contact avec le liquide qui protège nos yeux des poussières, baignant dans notre cornée (membrane bombée transparente située devant l’œil).

Ce contact forme un acide sulfurique très irritant, à l’origine de la démangeaison. Et plus on pleure, plus ça pique, et plus ça pique, plus on pleure.

– Comment limiter ou supprimer l’effet irritant de l’oignon ?

Pour des oignons qui ne piquent pas les yeux, il faudrait les cultiver dans un sol dépourvu de soufre. A moins de le pouvoir, on peut éplucher l’oignon sous l’eau.

Cette dernière retiendra le composé volatile qui se dissoudra alors dans l’eau. Ensuite, on peut mettre l’oignon au réfrigérateur avant l’épluchage. Enfin, on peut l’éplucher dans un sac plastique.