NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

VOICI CE QU’A ÉTÉ LA DEUXIÈME ÉDITION DU FESTIVAL RED ONE AVEC DADJU!!!

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Voila Banner 468×60

Le week-end dernier, le Red One festival 2eme édition était « The Place to Be » à Kinshasa, avec des spectacles hip hop des plus spectaculaires au Plaza Village à Limete !

RED ONE FESTIVAL

On sait tous comment Kin aime vibrer sous le rythme des belles mélodies de la rumba ou du ndombolo, et on est tous habitué à cela, seulement, aujourd’hui les arts urbains reprennent de leur force. Il y a beaucoup de crew de danseurs hip hop, des graffeurs, des Dj, des rappeurs kinois qui se font de plus en plus remarqué avec des figures comme Sista Becky, Leoniss, Biz Ice, Lexxus Légal

RED ONE FESTIVAL 1

Mais pour ce Red One, la grande star c’était bien Dadju ! Ce festival qui se fait accompagné de la boisson gazeuse World Cola qui se veut aider les jeunes dans la réalisation de leur rêve et DKT avec son célèbre slogan « Batela Lobi Na yo », est un espace non seulement de détente mais aussi d’échange autour de la sexualité responsable. C’est ainsi qu’en parallèle des spectacles hip hop, des stands étaient érigés pour vendre des préservatifs qui octroyer l’accès à l’espace DKT qui offrait des jeux, des photos gratuites, une séance de manucure, de make-up, et du counseling en matière de sexualité.

RED ONE FESTIVAL 2

 

Sur la scène de cette 2e édition du Red One festival c’est plus d’une dizaine d’artiste qui se sont produits avec un franc succès  dont : General Sinda, et les artistes du Festival Air d’Ici notamment Nores, Sista Becky, Meagan Rolfoch, Steve Capus et tant d’autres encore.

Mais, la grande fête des centaines de personnes et surtout des jeunes réunis sous le hangar du Plaza village, c’était à l’arrivée de Dadju, le rappeur français, frère de Maitre Gims ! Il suffisait qu’il commence à chanter pour que la foule reprenne en cœur ses morceaux du début à la fin !

 

Ce festival était en effet un des moments forts de ces vacances que les kinois n’oublieront certainement pas !