NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

VOICI 5 CHOSES QUE VOUS NE DEVEZ JAMAIS JETER DANS LES TOILETTES

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
TOILETTES

Par habitude ou par simple fatigue , nous sommes par moment tenté de jeter n’importe quoi dans nos toilettes : cotons-tiges, tampons etc.  Pour des raisons d’hygiènes et technique( fluidité)  , c’est plutôt moche de poser pareil acte; car les égouts se retrouvent bouchés et cela perturbe tout le système d’évacuation favorisant, ainsi, un dysfonctionnement de la canalisation bouchées.

Les toilettes ne sont pas une poubelle  ! Changez vos habitudes et adoptez les bons gestes ! Découvrez les 5 choses que vous ne devez plus jeter dans les toilettes

1— Les rouleaux de papier toilette

Tout le monde a déjà posé ce geste honteux et destructeur ne fût ce qu’une fois , par simple ignorance ou simplement par mauvaises habitudes. Après utilisations des rouleaux de  papier toilette, il est étroitement interdit de jeter cela dans les toilettes, même si ça semble être la solution la plus facile pour s’en débarrasser.

La recommandation est de toujours prévoir une poubelle dans les W.C , par précaution afficher un message indiquant qu’il ne faut rien laisser d’autre dans les toilettes a part ce qui doit y rester de droit.

2— Les produits d’hygiène féminine

Mesdames, jeter les tampons hygiéniques  dans  les toilettes risque de boucher l’évacuation, et ainsi abimer la plomberie. Pour préserver  vos toilettes,  envelopper le tampon dans un morceau de papier toilette et jeter cela dans la poubelle .

3 — Les lingettes imprégnées

Les lingettes imprégnées simplifient peut être  la vie en matière d’entretien ménager et hygiénique certes, mais elles deviennent un danger lorsqu’ après utilisation, elles sont jetées dans les toilettes, et cela apporte une sérieuse nuisance à la canalisation. Jeter vos lingettes dans les wc entraîne bien souvent un problème de canalisation bouchée et un dysfonctionnement du réseau d’assainissement . De plus, et contrairement aux idées reçues, dans plus de 90 % des cas les lingettes ne sont pas « biodégradables ».

4— Les cotons-tiges

Attention ! ne vous fiez pas à leur petitesse, certaines choses anodines en apparence peuvent être à la base des gros dégâts. C’est clairement le cas des petits cotons-tiges. L’impact de leur présence dans les toilettes risquerait de créer beaucoup des dommages d’ordre  technique et écologique.

5 — Les médicaments périmés

Environ 2 humain sur 3 jettent des médicaments périmés dans les toilettes ou dans l’évier.

Ici le danger n’est pas d’ordre technique car le médicament se dissout toujours dans l’eau mais le problème est d’ordre écologique. Les stations d’épuration ne sont pas prévues pour accueillir ce type de déchets. La plupart de ces médicaments se retrouvent donc dans la nature et polluent ruisseaux, rivières et nappes phréatiques. Au final, c’est l’eau du robinet qui se retrouve contaminée ! Que faire alors de ses médicaments non utilisés ou périmés ? Les rapporter à sa pharmacie. Ils seront ensuite collectés et incinérés.