NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

VIOLENCES CONJUGALES-LES ACTES DE DÉSOLIDARISATION À L’ÉGARD DE SIDIKI DIABATE CONTINUENT

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Sidiki-D

Le chanteur malien Sidiki Diabaté est au cœur d’une vive polémique sur les réseaux sociaux. Depuis le début de la semaine, le chanteur est accusé par son ancienne compagne  de violences et de séquestration.

Tout a commencé quand  les images de l’ex. compagne du musicien ont été diffusées sur les réseaux sociaux. Ces images montrent les cuisses, les hanches et le dos gonflés d’une jeune femme.

jelddz

Cette jeune femme serait Marriam Sow, l’ex. du chanteur Sidiki Diabaté. 23 ans, l’influenceuse guinéo-malienne est plus connue sous le nom de Mamasita.

zss

Dans une vidéo postée sur son compte instagram, Mariam Sow a confirmé que c’était bien elle qui apparaissait sur ces clichés. Ces dernières, a-t-elle précisé, « datent d’il y a un an ». Mais « j’ai subi pire que ça, je me demandais s’il savait ce qu’il faisait », a confié Mariam Sow à la télévision guinéenne, évoquant les coups de « rallonge » que le chanteur lui a assénée et sa séquestration dans une maison pendant de plusieurs mois.

L’organisation des African Muzik Magazine Awards (Afrimma), une cérémonie qui récompense les meilleurs artistes africains depuis Dallas, a annoncé le « retrait de la nomination de l’artiste malien Sidiki Diabaté ».

Le  Prix international des musiques urbaines et découpées (Primud) à Abidjan n’est pas restée indifférente. « Le comité d’organisation décide de la suspension de l’artiste Sidiki Diabate pour les Primud 2020 », a informé un communiqué, alors que le Malien de 28 ans était nommé dans la sélection des meilleurs artistes de l’Afrique de l’Ouest francophone.

La désolidarisation avec l’artiste Sidiki Diabate continue. Dans un communiqué sur son site officiel, Universal Music Africa a annoncé qu’il suspend aussi sa collaboration avec l’artiste, en attendant la décision de la justice.

La maison de production a par ailleurs, réitéré “son engagement total dans la lutte contre toute forme de violences et en particulier contre celles faites aux femmes“. Sidiki Diabaté qui jusqu’ici n’a pas démenti les accusations qui lui sont portées, n’a pas encore réagi à ce nouveau coup dur.

[fbcomments]