NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

USA: UNE ÉTUDIANTE PORTE PLAINTE APRÈS AVOIR REÇU  800 TEXTOS DE SON PROFESSEUR !

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Ali Borji

Il est de ces histoires qui font très peur, surtout quand on est une femme dans une société où les femmes se battent pour lutter contre la discrimination.  Cette histoire se passe aux Etats-Unis.

Le professeur se nomme Ali Borji, il est professeur adjoint de l’université de Central Florida. Il  a été récemment arrêté après avoir harcelé une jeune étudiante pendant des mois en lui envoyant 800 textos. D’après la police de Floride, l’homme de 39 ans a été arrêté pour  “harcèlement”. Quelques jours avant son arrestation, la jeune étudiante s’était présentée au commissariat de police pour dénoncer le comportement de cet enseignant. “Nos hommes ont travaillé rapidement sur ce cas, s’est félicité l’officier en chef. Nous n’avons aucune tolérance pour ce genre de comportement.”  a déclaré un responsable de la police. Les faits sont rapportés par afrikmag.

Entre l’automne 2017 et le printemps 2018, Ali Borji a envoyé jusqu’à 800 textos par jour à la jeune victime. Les enquêteurs expliquent que certains messages étaient “très bizarres”, a-t-elle confié.

L’enseignant avait par exemple écrit à l’étudiante: “Tu devrais être heureuse que quelqu’un t’aime à un tel point qu’il te harcèle”, “ tu penses que je suis malade, et peut-être ! Mais je t’aime toujours”, lui a notamment envoyé le professeur.

C’est à travers le réseau social Facebook que l’homme avait retrouvé la jeune étudiante. Selon la police, l’inquiétude de la jeune femme sur le comportement du professeur avait été constaté après quelques rendez-vous. Suite au refus de l’étudiante de céder aux avances du professeur, ce dernier a commencé à la harceler sur Facebook, mais aussi par texto et en l’appelant. Il a également contacté sa famille pour leur faire part de son amour. Sauf que l’escalade a continué.

Ali Borji ne s’est pas arrêté là. Il a commencé à la suivre à la salle de sport ou encore chez elle… D’après la police, il aurait déjà été arrêté pour des faits similaires dans un autre établissement. Il est actuellement incarcéré, et sa caution a été fixée à 1.000 dollars.

 

 

[fbcomments]