NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

UN CERTAIN 27 AVRIL, L’ESCLAVAGE A ÉTÉ ABOLI EN FRANCE!

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
ESCLAVAGE

Sous l’impulsion de Victor Schœlcher, Le 27 avril 1848, le gouvernement de la République française publie un décret par lequel il abolit l’esclavage dans les colonies françaises.

Cela est cependant, le deuxième décret de l’abolition de l’esclavage en France qui fut signé par le Gouvernement provisoire de la deuxième République. Cet acte français d’abolition de l’esclavage à l’époque moderne est le résultat d’un long combat commencé avec la controverse de Valladolid en 1550, poursuivie aux Amériques et dans l’Ancien Monde, avec les Sociétés des amis des Noirs particulièrement.

L’esclavage avait une première fois été aboli par  les députés de la Convention pour calmer les révoltes dans les colonies des Antilles, mais Napoléon Bonaparte était revenu sur cette mesure et avait légalisé l’esclavage le 20 mai 1802.

Mais, il faut attendre la Révolution de février 1848 pour qu’enfin, dans l’effervescence républicaine, les abolitionnistes puissent contourner l’opposition des planteurs, et que la machine politique française se mette en route pour qu’un nouveau décret voie le jour.  Ce document est une série de douze décrets qui émancipent les esclaves (un article leur octroie le statut de citoyen, ils sont désormais appelés « nouveaux citoyens » ou « nouveaux libres ») et organisent l’avenir dans les colonies.

Même si, près de 248 500 esclaves sont libérés (plus de 87 000 en Guadeloupe, près de 74 450 en Martinique, plus de 62 000 à la Réunion, 12 500 en Guyane, plus de 10 000 au Sénégal d’après les demandes d’indemnisation présentées par les propriétaires), de 1848 à 1870, les décrets d’abolition sont mal appliqués ou amendés.

[fbcomments]