NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

SPORTS ET RACISME : ÉMOTION, UN JEUNE FOOTBALLEUR ITALIEN SEID VISIN MET FIN À SES JOURS

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
EEEEFFJT

Inquiétudes, colère, émotions, souffrances, incertitudes, honte et incompréhensions, plus précisément à Milan où un fait divers tragique sur fond de racisme embrase la péninsule italienne.

Hier dimanche, un jeune footballeur italien de 20 ans d’ origine éthiopienne et adopté par un couple italien a mis fin à ses jours.

Lui qui tenait à poursuivre son rêve de footballeur, est passé dans les académies de deux clubs italiens, à savoir  AC Milan et Benevento, avait choisi de se concentrer sur ses études universitaires plutôt que le football en 2016. Mais il avait continué à jouer en division inférieure à Atletico Vitalica.

Ce dimanche, son club a annoncé le décès de Seid Visin, retrouvé mort à son domicile. Il a mis fin à ses jours car le racisme dont il souffrait, est à la base de cette disparition inattendue.

Selon le quotidien italien Corriere  della sera, le jeune sportif avait laissé un petit message poignant et mis en lumière lors de ses funérailles : ” Maintenant, où que j’ aille, où que je sois, je sens sur mes épaules le poids des regards sceptiques, pleins des préjugés, dégoûtés effrayés des gens”.

” Il se dit avoir peur et honte d’ être noir. Raison pour laquelle Seid se donnait la mort”, explique un footballeur noir de l’ Inter Milan.Ce matin, les hommages affluent après l’ annonce du choix dramatique de Seid Visin.

On citerait un jeune gardien italien surdoué de l’ AC Milan, Gianluigi Donnarumma : ” J’ ai rencontré Seid dès mon arrivée à Milan, nous avons partagé notre chambre à l’internat. Mais je ne peux et ne veux pas oublier son sourire, cette joie de vivre”, a confié le goalkeeper italien à Tuttosport.

Du côté des clubs, l’ AC Milan et l’ Inter Milan n’ ont pas manqué de réagir aussi au décès de Visin.

Au finish, cette actualité macabre remet en surface les comportements racistes et discriminatoires des supporters dans les milieux sportifs. Seid Visin n’ était pas le seul à subir les affres de l’ homophobie.

Autre chose, les pays, les organisations internationales et les instances sportives n’ arrivent pas à sevir pour palier tant soit peu à la discrimination dont il a été victime.

Adieu Seid Visin..!

[fbcomments]