NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

SPORT-SANTE : L’EDUCATION PHYSIQUE A L’ECOLE

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
gym

En RDC, personne n’a oublié les deux heures de cours d’Education Physique par semaine dans les écoles secondaires. Souvent, selon certaines élèves, ce sont des moments  de détente, de bouffées d’oxygène. Sauf dans les deux grandes écoles concernées, le Collège St Pierre (Kinshasa) et le Lycée Mama Diankeba (Limeté) où l’EPS est vraiment pratiquée avec attention. C’est parmi le cursus pédagogique des élèves. Alors pourquoi la Gymnastique ou l’Education Physique et Sportive dans les écoles du Congo ?

La réponse est simple. C’est une discipline de l’enseignement comme tous les autres donnés dans nos écoles. Ce sont les objectifs généraux et spécifiques assignés à ce cours dans le programme scolaire qui le différencie des autres branches. Les exercices donnés dans cette discipline sont adaptés à chaque niveau et cycle scolaire (primaire, secondaire).

La chose, la plus importante est les bienfaits de ce cours sur le corps des élèves et la cohésion créée dans l’apprentissage de l’EPS. Cette discipline d’enseignement a des objectifs clairs. Nous citerons  par exemple:

° réaliser les performances motrices

° s’adapter à des environnements variés et incertains

° Activités d’affrontements individuels et collectifs

Notons que ces objectifs s’appuient sur des activités sportives et artistiques : natation, gym, basket, volley, la marche, escalade, glisse, roule, etc.

Mal aimé de certains élèves, la discipline ne pousse les élèves à la professionnalisation. Surtout les espaces de la pratique de l’EPS manquent dans plusieurs écoles de la RDC. A vos marques, on se fait avec.

[fbcomments]