NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

SOIREE CINE AU FEMININ, LES ŒUVRES DES FEMMES PROMUES A LA HALLE DE LA GOMBE

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
CINE AU FEMME

Le mois de la femme, nous y sommes encore. Et c’est évidemment l’occasion de mettre en avant, un peu plus particulièrement, le genre comme leurs œuvres réalisées dans tous les secteurs de la vie. Dans le septième art, elles sont également nombreuses à avoir franchi les pas que cela soit au niveau local comme au niveau international.

Pour la promotion de leurs œuvres dans la capitale congolaise, il est prévu toute une soirée de projection cinématographique dénommée la « Soirée Ciné au Féminin » à l’institut Français de Kinshasa. L’événement repose sur la toute dernière réalisation de la cinéaste congolaise Clarisse Muvuba. Une œuvre d’une durée de 53 minutes, classée dans la catégorie de longs métrages, à laquelle elle donne le titre ‘’’Marathon’’. Il s’agit d’un portrait qu’elle fait à l’honneur de l’athlète Ilunga Mande, champion de marathon et semi-marathon de RDC.

L’avant-première de ce film documentaire se tiendra en présence Clarisse Muvuba, la réalisatrice elle-même mais aussi en présence des membres de la Fédération d’athlétisme du Congo qui viendront répondre aux questions que leur réserve l’assistance.

Clarisse Muvuba a, pour sa part, tenu à expliquer sa motivation dans la réalisation de ce film. Elle déclare que : « Dans un pays où l’athlétisme n’est pas soutenu par l’État, Ilunga Mande se débrouille seul. Ce qui est effectivement un véritable marathon ! ». Elle ajoute que l’athlète semble ne pas y faire trop cas alors que cela pourrait en décourager plus d’un. C’est donc en dépit de ce contexte peu propice à un travail optimal qu’il fait son bonhomme de chemin. Bien plus, « il ne baisse pas les bras et refuse d’émigrer en Europe » comme la plupart d’athlètes de talent seraient prêts à le faire ou le font afin de s’offrir plus de chance de poursuivre une carrière jugée prometteuse. Nationaliste jusqu’au bout des ongles, le champion congolais s’accroche et surtout reste confiant espérant des lendemains meilleurs dans son pays ».

Le rendez-vous est donc pris ce jeudi 12 mars 2015 à partir de 19h00 à la Grande Halle de l’Institut Français de Kinshasa. L’entrée est totalement libre.