NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

SOCIAL : SAVEZ-VOUS QUE FAIRE L’AMOUR RALLONGE L’ESPERANCE DE VIE !

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
ESPERENCE DE VIE
Voila Banner 468×60

Vous pouvez refuser de le croire, mais plusieurs études menées par différents chercheurs aboutissent à la même conclusion. « Faire l’amour régulièrement au moins trois par semaine augmente votre espérance de vie ! ». Mais à part l’espérance de vie qui est rallongée lorsqu’on une bonne activité sexuelle, d’autres études vont jusqu’à démontrer que faire l’amour aide à prévenir ou à guérir de plus de 22 maladies dont :
⦁ Les maladies cardiovasculaires ;
⦁ Le cancer de la prostate ;
⦁ Le cancer des seins ;
⦁ Les maux de tête ;
⦁ La grippe ;
⦁ L’asthme ;
⦁ La dépression ;

Selon l’université de Wilkes, faire l’amour deux fois par semaine libère un anticorps appelé immunoglobuline A ou IgA, qui aide à protéger le corps contre les infections et les maladies. L’hormone de l’amour préserve les femmes du cancer du sein. Et chez la femme, c’est l’ocytocine qui joue un rôle clé lors des relations sexuelles.

Chez les hommes, des rapports fréquents éloignent le cancer de la prostate. Une étude américaine réalisée sur 30.000 hommes conclut que l’éjaculation fréquente protège l’homme du cancer de la prostate. Certaines études démontrent que 21 éjaculations par mois réduisent le risque de cancer de la prostate d’un tiers.

En fait, les éjaculations fréquentes permettent à la glande prostatique d’évacuer les carcinogènes qui s’accumulent dans la prostate. Selon le Dr. Fréderic Saldmann, les émissions de sperme contribuent au nettoyage régulier de la prostate.

Pour les hommes comme pour les femmes, les rapports sexuels ne sont pas nuisibles pour le cœur, mais tendent au contraire à le préserver. Ils aident à perdre des calories, favorisent la sécrétion de testostérone, et elle limite la formation de plaques d’athérosclérose sur les artères.