NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

SOCIAL : SAVEZ QUE VOTRE STATUT FACEBOOK REVELE SI VOUS ETES UN PSYCHOPATHE

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
facebook-front_179_3177486a
Voila Banner 468×60

C’est une étude très sérieuse menée par des scientifiques suédois qui vient d’établir que garce à vos habitudes sur votre compte Facebook, il était possible de connaitre votre personnalité. Cette étude permet de connaitre si vous êtes un psychopathe, une personne généreuse, ou encore que vous souffrez de névrose.

Plus précisément, les scientifiques ont demandé à leurs cobayes utilisateurs de Facebook de répondre à quelques questions visant à tester un certain nombre de leurs traits de personnalité tels que le narcissisme, la générosité ou encore la névrose. Ensuite, les sujets testés ont été soumis une sélection de statuts sur Facebook. Sélection qui a été passée au crible par un algorithme mesurant l’importance des mots et mis au point spécialement pour l’occasion. Résultat : les chercheurs ont découvert que le statut Facebook de certaines personnes pouvait fournir des indices sur leur personnalité.

Selon le professeur Danilo Garcia, “ceux qui ont une personnalité proche du psychopathe ont eu tendance à répondre le plus souvent négativement aux formulations évoquées” y compris concernant la prostitution, la décapitation ou la pornographie. Les scientifiques ont ajouté être étonnés que Facebook ne permettent de révéler que les traits sombres de la personnalité : à savoir si oui ou non nous sommes narcissiques, psychopathes ou machiavéliques. En effet, selon le professeur Sikstrom, “même si vous avez des traits de personnalités d’un psychopathe sur Facebook cela ne veut pas dire que vous êtes pour autant un psychopathe”. Heureusement !

Par ailleurs, une autre étude a fini par conclure que nos ‘J’aime’ sur facebook permettent de définir notre personnalité. L’étude a été menée sur des milliers d’américains. Comme pour dire : « Dis-moi ce que tu ”like”, je te dirai qui tu es ». Ces chercheurs ont même pu savoir si les utilisateurs buvaient de l’alcool, fumaient ou avaient recours à des substances illicites. C’est vers un “sans-faute” presque parfait. Cette étude a mené les chercheurs à des résultats assez surprenants. Ils ont pu établir que notre personnalité intrinsèque déterminait nos “J’aime” ; et sont généralement liées aux orientations sexuelles, au sexe, à l’âge, à l’appartenance ethnique, au QI, à l’orientation religieuse, aux opinions politiques, à la consommation de cigarettes, de drogues ou d’alcool des utilisateurs Facebook. Les “J’aime” peuvent aussi mener au statut marital ou au nombre d’amis Facebook de ces mêmes utilisateurs. Ainsi, l’équipe de David Stillwell a pu déterminer dans 95% des cas si ces utilisateurs étaient de couleur noire ou blanche. Dans 88% des cas, l’orientation sexuelle a pu être déterminée alors que l’orientation politique a pu être analysée dans 85% des cas.