NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

SOCIAL-RAMADAN: UNE PRIÈRE DE CLÔTURE DU RAMADAN TOURNE MAL À KINSHASA.

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
rrrrrrrrrrrrrr

Les musulmans ont achevé le mois de jeûne ce jeudi 13 mai. L’Aïd 2021 ou la petite fête devrait donc être célébrée ce jeudi 13 mai à  Kinshasa, comme d’ailleurs en Arabie Saoudite, en Indonésie, en France, et dans l’immense majorité des pays du monde.

A Kinshasa hélas, la clôture du ramadan tourne mal. Une bagarre a eu lieu entre musulmans. Selon les témoins sur place, deux camps musulmans se disputent la clôture du ramadan.

Cette divergence a commencé il y a bien longtemps, ces deux camps  se disputent le leadership de la COMICO (communauté islamique du Congo).

D’un côté, nous avons le camp de l’imam Cheikh Abdallah Mangala qui est actuellement à la tête de la communauté et d’un autre,nous avons le camp dirigé par l’imam Cheikh Youssouf  Djibondo.

Le Gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila a à la veille de la clôture du Ramadan réconcilié ces deux camps afin qu’ils puissent célébrer ensemble  dans la paix la petite fête ou l’Aid El Fitr.

Malgré la médiation faite par le Gouverneur, des fortes tensions vont naître au Stade des Martyrs, les deux camps s’affrontent. La police sur place essaie de maîtriser la situation.

Jusqu’à présent, le bilan reste déplorable, une jeep de la police brûlée par les manifestants musulmans, deux policiers et 6 musulmans seraient tués, les véhicules et la maison de l’imam Cheikh Abdallah Mangala saccagés par les manifestant de l’autre camp  et la circulation paralysée autour du stade des Martyrs.

[fbcomments]