NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

SOCIAL:” LE WEWA”,  SAUVONS LE CONGO OU DANGER PUBLIC N°1 ?

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
64BEDDAE-38F9-4768-848F-2FB052A21A82

“WEWA”, c’est le nom donné aux conducteurs des taxi-motos en RDC , précisément à Kinshasa. “WEWA” qui signifie tout simplement “ Toi” ,  “ yo “ en lingala. Chaque fois qu’ils conduisent ; ils ont tendance à héler les piétons par ce terme en une des langues nationales, le Tshiluba( attention ou keba  ! ).

Ce corps de métiers apportent  du sang neuf dans le monde du transport, une vraie valeur ajoutée. Cette réponse est la bienvenue aux problèmes de transport dans les grandes villes et les contrées  lointaines de la RDC. “ Ils sont partout, que ça soit dans les voies impraticables pour les camions ou les voitures, entre les bouchons, saut- de-mouton, voire même dans les heures tardives, ils sont prêts pour rendre service, moyennant quelques billets de banque. 

Ce qui étonne; c’ est  aussi la conduite des “Wewa”. Un incivisme routier qui fait peur aux Congolais lambda. Ils causent des accidents mortels et graves. D’autres sont des voleurs surdoués ou complices avec les bandits.

Ces derniers jours à Kinshasa , après la mort d’ un “WEWA” décédé par balle au croisement des avenues Kabinda et Kasa Vubu, la réaction instantanée, violente et épidermique des “ WEWA” inquiètent plus dans la capitale. Ils ont multiplié des actes des vandalisme. On se pose des questions s’ils ne sont pas des bandits futurs ou un danger  public pour la société congolaise.

Pour l’instant pour palier à cette crise, le gouverneur de la ville de Kinshasa a proposé l’identification générale et enregistrement des “WEWA “.au ministère provincial des transports.