NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

SOCIAL: KISANGANI : CAMPAGNE DE COLLECTE DE FONDS POUR L’ÉRECTION D’UN MONUMENT DÉDIÉ AUX VICTIMES DES GUERRES

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Cimetière-six-jours-Kisangani-1160x560

Kisangani est une ville de la République démocratique du Congo. C’est le chef-lieu de la province de la Tshopo. Cette partie du Congo a connu pendant six jours une guerre qui a fait  plusieurs morts.

La guerre de Kisangani est aussi connue sous le nom de “la guerre des six jours”. C’était une succession d’affrontements meurtriers entre l’armée Ougandaise et Rwandaise à Kisangani du lundi 5 au 10 juin 2000  sur le sol congolais  durant la Deuxième Guerre du Congo.

Selon le groupe Justice et Libération, une association des droits de l’homme basée à Kisangani, les affrontements causèrent environ 1 000 morts et au moins 3 000 blessés dont la majorité dans la population civile.

La ville de Kisangani avait déjà subi des affrontements entre les troupes rwandaises et ougandaises en août 1999 et le 5 mai 2000. Mais les affrontements de juin 2000 furent les plus meurtriers et ont sérieusement sinistré une grande partie de la ville de Kisangani avec plus de 6 600 obus tirés.

Dans le soucis de faire vivre les victimes de toutes les atrocités que Kisangani dans la mémoire collective, le groupe LOTUS qui  est une ONG de défense des droits de l’homme basée à Kisangani a lancé  depuis vendredi 30 octobre une campagne de collecte de fonds pour l’érection d’un monument en mémoire des victimes des guerres de Kisangani.

Lucien Mukonkole, directeur exécutif adjoint du groupe LOTUS, explique :

« Il y a vingt ans aujourd’hui, alors qu’il y a eu des massacres, il y a eu des tueries, il y a des traces visibles des guerres qui se sont succédé dans la ville de Kisangani, mais il n’y a aucun élément qui montre vraiment qu’il y a eu ces guerres-là.  C’est pourquoi nous voulons en mémoire de nos compatriotes, qui sont décédées, construire un monument pour se rappeler ces gens-là. »

Les fonds récoltés seront versés dans un compte ouvert à la banque TMB. Et, ce vendredi dernier, Le Group LOTUS  a lui même  versé sa contribution dans ce compte.

Dans un point de presse tenu vendredi à Kisangani, le groupe LOTUS a fait savoir qu’il ne serait pas impliqué dans la gestion de ce compte ni encore moins des fonds qui y seront logés.

Nous espérons que les autorités congolaises pourront utiliser cette initiative pour faire construire à travers les villes de Kisangani,Goma et Kinshasa les memoriales en hommage des victimes de toutes les guerres que le Congo a connu.

[fbcomments]