NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

SOCIAL: DANS CERTAINES ÉGLISES À KINSHASA, DEVENIR PASTEUR TITULAIRE EST HÉRÉDITAIRE !

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
maxresdefault

Plus qu’une affirmation, c’est un constat fait par plusieurs observateurs et principalement par les fidèles de certaines églises de la ville de Kinshasa qui en ont ras-le-bol. La question principale est celle de savoir si un fils de pasteur succède automatiquement à la chaire; en cas d’empêchement de son père.

Les exemples de ce phénomène qui tend à devenir la règle, aux détriment des collaborateurs ou des associés du pasteur, sont nombreux. Mais, c’est le dernier en date qui a fait sérieusement jaser les fidèles d’une grande église de la ville de Kinshasa.

Si le père est depuis longtemps réputé pour ses prédications qui condamnent tout acte contraire à la parole de Dieu; le fils, lui, est connu comme un jeune adolescent qui mène sa vie comme il entend, sans engagement particulier ou avéré pour l’oeuvre de Dieu.
Mais la surprise était à son comble, il y a quelques jours, lorsque ce dernier a été présenté comme pasteur. Selon certaines sources, on pouvait voir l’étonnement dans les regards et dans les réactions des fidèles.

La grogne continue à monter et les jours avenirs semblent nous réserver bien des surprises. Certains fidèles seraient même prêts à s’opposer à de telles élévations. Pour eux, les églises ne sont ni des royaumes, ni des entreprises familiales… Les fils des pasteurs ne peuvent pas succéder à la chaire n’importe comment, ils doivent avoir eu une vie exemplaire et engagée pour l’église.