NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

SMARTY, LAUREAT DU PRIX DECOUVERTES RFI 2013 EN TOURNEE AFRICAINE

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
SMARTY

Il est le grand gagnant de l’édition 2013 du Prix Découvertes RFI. Le rappeur burkinabè Smarty a été désigné comme le lauréat par la majorité du jury, mais aussi par bon nombre d’auditeurs ; tous agréablement séduits par le talent incontestable de l’élu.

Nous devons le signaler, c’est une première dans l’histoire du concept Prix Découvertes RFI. En effet, depuis que cette compétition existe, jamais aucun rappeur n’avait été couronné.

Smarty, né Louis Salif Kiekieta, est une ancienne moitié du duo rap-hip hop burkinabè Yeleen qui a déjà parcouru le monde pendant 10 ans ; et a sorti plus de 5 disques.

Smarty est né en Côte d’Ivoire, mais il s’est installé à Ouagadougou au Burkina Faso, où il a pu créer ce groupe Yeleen avec lequel il se produit en Afrique, en Europe et en Amérique.

Inscrit en 2013 au programme Prix Découvertes RFI qui est une grande plate-forme de promotion et de découverte de nouveaux talents, conçu par la Radio France International,  Smarty a décroché la majorité des voix du jury, présidé par Asalfo, le leader du groupe Magic System, et une grosse part aussi des votes des auditeurs qui se sont prononcés.

Le rappeur Smarty se voit accompagné alors par ce programme de Prix Découvertes RFI et bénéficie d’une tournée sur le continent africain. Il devra se produire dans tous les instituts français que compte le continent. En RDC, c’est ce mardi 20 mai qu’il se produira à l’Institut Français de Kinshasa.

Avec son premier album Afrikan Kouleurs lancé depuis son choix de faire carrière solo ; album sur lequel il a bénéficié de la collaboration avec des artistes de renoms tels Tiken Jah Fakoly ou Soprano, le rappeur Smarty invite les mélomanes à comprendre son message tiré de son regard décalé sur le quotidien ; le tout reposant sur une richesse musicale composée de rythmes modernes mêlés aux instruments traditionnels.

Prenons donc rendez-vous ce mardi 20 Mai 2014 à la grande halle de l’Institut Français de Kinshasa pour rencontrer cette nouvelle valeur africaine. Le billet n’est vendu qu’à 2 000 FC.