NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS
Mbet – header 7

SIMARO LUTUMBA: RETOUR SUR LES TRACES D’UN POÈTE DONT LA VOIX A FAIT LA FIERTÉ DE TOUT UN CONTINENT.

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
LUTUMBA-SIMARO
Mbet Mobile

Kinshasa, dans la matinée du Samedi 30 mars 2019, depuis Paris, une triste nouvelle circule déjà sur les reseaux sociaux. “Un baobab vient de tomber, une voix vient de s’éteindre”, ces deux phrases ont été les plus retrouvées dans les réactions des gens sur les reseaux sociaux. Des artistes musiciens gospel aux artistes non gospel, les réactions fusent de partout et personne n’est resté indifférent face à cette triste nouvelle.

Avec nos confrères de voa afrique, nous revenons sur le parcours de cet homme qui a fait parler de lui selon .

De son vrai nom Massiya Lutumba Ndomanueno, auteur compositeur de plusieurs chansons célèbres qui sont devenues des classiques et mondialement reconnues comme chefs-d’œuvre de la musique congolaise: (Mabele, Testament, Faute ya commercant et plus..) ; L’artiste Lutumba Simaro est décédé ce samedi 30 mars à Paris, à l’âge de 81 ans. Il a été très longtemps le chef d’orchestre du TP OK Jazz ; après la mort de Luambo Makiadi en 1989, il crée son orchestre BANA OK.

Sa carrière commence en 1958, quand il intègre l’orchestre Micra Jazz. Ici, il retrouve ses compatriotes comme Tuka, De Piano et Menga. Un passage à vide, car il ne compose pas de chanson. C’est plutôt en 1959, au sein de l’orchestre Congo Jazz de Gérard Madiata, qu’il compose “Simarocca”, sa première œuvre aux éditions Esengo avant d’en produire deux autres à savoir «Muana etike» (l’enfant) et «Lisolo ya ndaku» (causerie dans la maison).

Trois titres à succès qui lui permettent de se frayer en 1961 une place dans le groupe OK Jazz où il trouve des sommités comme Franco, à la guitare solo, Isaac Musekiwa et Albino à la section cuivre. Et c’est dans l’OK Jazz que Lutumba a construit toute sa carrière en tant que chanteur et guitariste pendant près de 60 ans.

 

[fbcomments]