NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

SEXUALITÉ : VOICI QUINZE CHOSES QUI PROUVENT QUE LA MASTURBATION EST TRÈS DANGEREUSE POUR LA SANTÉ.

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
HOMME
Voila Banner 468×60

Le doute sur les méfaits de la masturbation tarde à être levé, pourtant nous pouvons constater qu’il existe la santé de ceux qui se masturbent quelque chose d’anormal.

Attention, cet article ne vient pas porter un jugement de valeur sur les uns ou les autres, mais cet article, vient tout simplement prévenir sur le danger de pratiquer l’autosatisfaction chez l’homme tout comme chez la femme.

Selon les études faites par une université américaine, dans le monde 95% des hommes admettent se masturber, contre 89% des femmes. Donc, le plaisir solitaire est très pratiqué à travers le monde surtout durant l’âge où l’humain découvre son corps et la sexualité.

Ce type de pratique est très dangereux pour la santé du pratiquant. La liste étant longue, nous avons choisi quinze conséquences qui découlent de cette pratique.

Un trouble psychologique et trouble de la personnalité ; au point où 30% des suicides chez les hommes entre 12 et 20 ans sont attribués à une asphyxie auto-érotique.

Elle entraîne l’impuissance et une perte de confiance en soi.
Elle peut dans certains cas entraîner la stérilité.
Elle rend paresseux et improductif.
La masturbation vous rapproche petit à petit de l’homosexualité.
Elle provoque une hypersensibilité de l’organe génital ; au point où le sperme est évacué par de simples touchers ou quelques pensées.
Elle provoque l’évacuation de l’urine, avec force et ça s’accompagne de sperme.
Problème de continence d’urine par exemple en riant trop fort ou en portant un objet lourd.
Problème de l’éjaculation précoce.
La masturbation peut aussi entraîner un affaiblissement de la vue et des maux de tête.
Elle détériore le foie.
Affaiblissement du cœur.

Déformation de l’organe génital (le pénis) : L’organe se déforme et se distord. Cette déformation nuit gravement à la jouissance au moment de relations et peut s’accompagner même d’une impossibilité de relations intimes.

Une dépendance le chemin droit vers l’infidélité conjugale: Cette pratique entraîne la personne dans un cercle vicieux ascendant vers l’adultère et il est de plus en plus difficile de s’arrêter. Et lorsqu’elle décide de s’arrêter, le retour à une activité physiologique normale n’est pas immédiat.
Un péché : Si vous êtes chrétien ou musulman, cette pratique est très interdite dans ces deux grandes religions, car elle constitue une offense à Dieu et à son propre corps.