NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

SELON UNE ÉTUDE LE BAILLEMENT EST CONTAGIEUX ET EST DIFFICILE À REPOUSSER

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Obama

Il est de ses habitudes qui arrivent sans qu’on y fasse très attention. La raison ? Nous sommes contaminés ! À l’exemple du bâillement.

Ça arrive presque à tout le monde : on voit quelqu’un bâiller (ou on l’entend simplement) et paf, on se retrouve à bâiller nous-mêmes ! Ce phénomène, que l’on appelle communément le « bâillement contagieux », porte le nom d’« échophénomène », soit le fait de reproduire un comportement observé chez quelqu’un d’autre (voire de répéter des mots dans certains cas).

Bibamagazine renseigne que selon une étude publiée dans la revue Current Biology, que le fait de reproduire un bâillement est lié au niveau d’excitabilité d’une région du cerveau, le cortex moteur (impliquée dans la planification et les mouvements). Elle indique aussi que ce besoin de bâiller est quasiment impossible à ignorer ou à réprimer.

L’étude a été menée sur 36 volontaires, afin d’observer à quel point leur cortex moteur était « excitable ». Selon leur hypothèse, plus le cortex moteur était réceptif à l’excitation, plus la personne ressentirait ce bâillement contagieux. L’expérience a permis de vérifier qu’effectivement, la propension à avoir envie de bâiller quand on voit quelqu’un le faire est liée à la capacité d’excitation du cortex moteur.

Pour finir, si cet article ne vous a pas fait bailler en tout cas, chapeau à vous.

[fbcomments]