NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

SANTE-SPORTS: EN CAS DE FIÈVRE, PEUT-ON FAIRE DU SPORT ?

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
SPORT

Selon les médecins des hôpitaux, la fièvre est l’état d’une personne à sang chaud dont la température interne est nettement supérieure à sa température normale, de façon contrôlée ( 37°C). La T° corporelle habituelle est élevée. Dans cet état, un sportif ou un férus du sport peut-il continuer la pratique normale de son activité sportive ? Bonne ou mauvaise idée ?

Souvent, on entend dire; il faut transpirer quand on a de la fièvre. Rien de plus faux diront les médecins, c’ est une mauvaise idée.

Pour le Docteur Jean Marc Sene,, médecin de l’équipe nationale française de Judo: “ L’exercice physique est excellent pour prévenir les maladies. Le système immunitaire est facilement stimulé lorsqu’on bouge. La pratique d’une activité sportive modérée comme la marche à pied, le vélo, la course à pied ne pose pas un problème. Elle réduirait de moitié les risques d’infections respiratoires et d’autres maladies courantes”.

Pour celui qui souffre d’ un simple rhume , faire du sport n’aurait aucun effet sur la durée et la sévérité de la maladie. Il ne va pas se blesser.

Attention, en cas de grippe, paludisme, fièvre forte ou autre infection, la montée de fièvre n’est pas un bon signe. A force de s’entraîner, le stress physique influence le système immunitaire. La tendance à penser chez les humains , “ Si j’ai de la fièvre, il faut que je transpire “, est une mauvaise idée.

Les conséquences peuvent être graves. Le corps sera affaibli et le coeur fragilisé. Continuer ne fera qu’amplifier la maladie. Donc, en cas de fièvre, il faut arrêter le sport, respecter une période de repos jusqu’au prompt rétablissement.