NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

SANDRINE MUBENGA – LA CONGOLAISE INVENTRICE DE LA VOITURE À HYDROGÈNE

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
SANDRINE MUBENGA

L’innovation et la recherche technologique n’est pas une affaire qui ne concerne qu’une certaine catégorie des personnes ou des peuples. Celle-ci est à la portée de tout celui qui est désireux de voir un changement s’opérer autour de lui.

C’est dans l’optique d’améliorer son environnement que la congolaise, répondant au nom Sandrine Ngalula Mubenga a voulu faire la différence. Ingénieure en électricité, elle est la conceptrice de la voiture à hydrogène. Elle est aussi et surtout, depuis 2011, la fondatrice et la CEO de l’entreprise SMIN Power Group qui a pour objet la conception, et l’installation des systèmes solaires et énergies renouvelables. L’entreprise est basée aux USA, mais dispose également d’un bureau à Kinshasa depuis 2013.

Entre l’électricité et elle il y’a une belle histoire d’amour, car elle a failli mourir par manque de cette dernière, et pendant 3 jours elle était entre la vie et la mort. Ce problème fut un carburant pour que ceci devienne son combat, pour enfin devenir ingénieure en électricité. Elle compte à son actif un bon nombre d’action, avec plus de 14 ans d’expérience dans son domaine et plusieurs prix à son actif, notamment : en 2008, l’université de Toledo, aux USA lui a octroyé le prix de la meilleure recherche de Maitrise du département de génie électrique, en 2009, l’association des Congolais de Washington DC, lui a octroyé le prix « Nkoy Merit Award », Toujours la même année, l’association « les Amis du Congo » basée à Boston lui a décerné le « Congolese Merit Award ». En 2010, Sandrine Ngalula a également été nommée « Young Engineer of the Year » par le prestigieux Institut des ingénieurs en électricité et en électronique (IEEE). Ce dernier lui a remis un certificat l’année suivante, en guise de remerciement pour tous les services rendus, afin de faire avancer la profession d’ingénieure.

L’épouse et la mère de 3 enfants, a su se démarquer et envisage depuis 2016, à implanter sa société dans toutes les provinces de la RD Congo, pour rendre l’accès à l’électricité plus facile aux populations et créer plus d’emplois pour ses compatriotes.

[fbcomments]