NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

PEUPLE DU CONGO- LES BAKONGO

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
BAKONGO

Les Kongos ou Bakongos forment un peuple d’Afrique centrale. On les trouve essentiellement au sud de la République du Congo (Congo-Brazzaville), dans la provinces du Kongo Central et dans les territoires de l’ex province du Bandundu en République démocratique du Congo et dans une partie de l’Angola.

Ils parlent divers dialectes du kikongo ainsi que le kituba ou le munu kutuba , qui est un créole kikongo, simplifié et véhiculaire. En République démocratique du Congo, le kikongo a par ailleurs cédé beaucoup de termes au lingala. Les Bakongo sont un peuple qui a un sens très profond du sacré. La spiritualité est aussi à la base de l’organisation politique et sociale.

On raconte que les Bakongo migrèrent vers le IIIe siècle en provenance du sud, après une migration en spirale, sous la conduite de leurs dirigeants (Tuti Dia tiya, Kodi Puanga…) et s’établirent près des berges d’un grand fleuve. En 1482, lorsque les Portugais atteignirent les côtes sous la conduite de Diego Cão. Le royaume Kongo, alors à son apogée grâce à la culture de l’igname, le traitement du fer et l’échange des houes contre de l’ivoire avec les peuples de l’intérieur, est le premier à entrer en contact en Afrique centrale avec les blancs (Mundele).

La descendance est matrilinéaire, et l’ensemble du peuple Kongo est regroupé autour de 12 clans (kânda en Kongo), que l’on retrouve aussi dans les dénominations de nombreux peuples d’Afrique noire. Les Kongo cultivent le manioc, la banane, le maïs, la patate douce, l’arachide, les fèves et le taro. Les sources de revenu sont le café, le cacao, la banane et l’huile de palme. La pêche et la chasse sont toujours pratiquées dans certaines campagnes, mais beaucoup de Kongo aujourd’hui vivent, travaillent et commercent dans les villes.

[fbcomments]