NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

PETIT ROCHE « APPETISSANT », UNE VOIX MECONNUE QUI FAIT REVIVRE TABU LEY

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
TABU LEY
Voila Banner 468×60

Assistant professeur à l’Institut National des Arts, et aussi passionné de musique ;  Petit Rochereau n’a pas su éteindre le feu qui brûlé en lui.  Cette flamme musicale a explosé avec son intégration dans l’orchestre classique de l’Ina. Très vite ses collègues et camarades d’institut lui colle un sobriquet « Petit Rochereau », après son interprétation de la chanson « Congo ya Sika» de Pascal Tabu Ley Rochereau.

Et depuis il a monté son propre groupe et s’adonne à l’interprétation des vieux succès du Seigneur Ley.  Il a établi son siège à Matonge, dans l’hôtel Piccadili. C’est aussi à cet endroit, qu’il donne des concerts tous les week-ends pour le plaisir des fans de la rumba. Une fois qu’il est au micro, Petit Roche vous emballe et vous revivez les valses d’après l’indépendance.  Alors ses fans vont décider de l’appelé «Appétissant» pour exprimer l’intimité qu’ils partagent avec leur star.

Une question se pose forcément : qu’en est-il de ses relations avec les ayants droits de Pascal Tabu Ley ? Il affirme qu’elles  sont bonnes. Il a même collaboré avec Pegguy Tabu, fils de Rochereau, pendant une courte durée, avant que ce dernier n’accepte de reprendre en main l’Afrisa International.

A ce jour  Petit Roche prépare la sortie prochaine d’un maxi single titré « Allez dans la profondeur». S’agira t-il de ses propres compositions ou va-t-il reprendre des titres de son idole Tabu Ley Pascal ? L’artiste préfère garder le secret pour faire durer le suspens.

En ce mois de novembre où l’on commémore le décès du Seigneur Ley, on attend voir Petit Roche rendre aussi un vibrant hommage à l’illustre disparu.