NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

PEOPLE: SINDIKA DOKOLO- TOUT SAVOIR SUR L’HOMME, SES IDÉES ET SON COMBAT.

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
sindika-dokolo-2425-1306871

Sindika Dokolo est un congolais qui a su marquer les vies et toute une génération. Le jeudi 30 octobre 2020, l’homme d’affaires, le collectionneur d’art et opposant  congolais a rendu l’âme à 48 ans. Selon les sources proches et concordantes, Sindika a fait un malaise durant  une plongée sous marine.

Nous revenons sur la vie de cet homme pour parler de ses idées et son combat politique, culture et social.

Sindika Dokolo commence à construire une collection d’œuvres d’art à 15 ans. Dans une interview à la chaîne de télévision angolaise TPA, il a dit que ses parents aimaient beaucoup l’art : sa mère lui a fait visiter tous les musées d’Europe et son père était un grand collectionneur d’art africain classique.

Les premières pièces de la collection d’art africain contemporain de Sindika Dokolo ne sont pas le fruit de recherches personnelles, mais ont été achetées en bloc à Hans Bogatzke, un homme d’affaires allemand qui avait passé près de quinze ans à rassembler ces 500 œuvres.

Il détient l’une des plus importantes collection d’art africain contemporain, comprenant en 2016 environ 3 000 œuvres d’art. Il tire sa fortune de son père, Augustin Dokolo Sanu, qui crée dans les années 1970 la première banque privée du Zaïre.

Installé à Luanda depuis 1999, il cumule les fonctions d’homme d’affaires, d’opérateur culturel et de président de la fondation Sindika-Dokolo.

Il a possédé de son vivant plusieurs entreprises en Angola. Il siégeait au conseil d’administration de l’entreprise de ciment Nova Cimangola et il a aussi été  membre du conseil d’administration d’Amorim Energia, entreprise qui possède un tiers de la compagnie pétrolière Galp Energia via la Esperanza Holding.

Il a investi dans le diamant, le pétrole, l’immobilier et la téléphonie en Angola, au Portugal, en Suisse, au Royaume-Uni et au Mozambique.

Dans une interview au magazine Jeune Afrique, il a déclaré que son objectif n’est pas de « bâtir un grand groupe intégré », mais plutôt d’avoir la chance de « voir l’Angola et la RD Congo comme un seul ensemble complémentaire ».

Il a démontré son engagement pour son pays d’origine la République Democratique du Congo en créant le 10 Août 2017, un mouvement citoyen dénommé “ Congolais Debout”.

Ce mouvement a vu le jour suite aux contestations contre  un éventuellement glissement vers le troisièmement mandat prônait par le pouvoir de Joseph Kabila à kinshasa. Congolais Debout était le mouvement Citoyen de l’Alternance en 2017.

C’est en 2002, qu’il va épouser  Isabel dos Santos, la fille aînée de l’ancien président angolais (1979-2017). Malgré qu’il vivait hors du congo, l’homme d’affaires a toujours été impliqué dans la vie politique congolaise. Il a soutenu et s’est affiché aux côtés de l’actuel président congolais Félix Tshisekedi.

Sa mort est une grosse perte pour sa famille , pour l’Afrique mais aussi les deux nations; dont la République  Democratique du Congo et La République d’Angola.

[fbcomments]