NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

PEOPLE: BÉCHIR BEN YAHMED,FONDATEUR DE JEUNE AFRIQUE EST MORT.

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
dddz

Lundi 3 mai 2021 , le magazine Jeune Afrique a perdu son fondateur. Béchir Ben Yahmed est mort à l’hôpital Lariboisière, à Paris, des suites du Covid-19.

Fin mars, il a été hospitalisé, mais la Covid-19 a réussi à l’emporter, à l’âge de 93 ans…Bechiri avait  toujours refusé de porter le masque et de se faire vacciner.

Né à Tunis, le 17 Octobre 1960, marque le début d’une grande aventure pour Béchir. Son magazine commence sous le nom Afrique Action. Et, devint  l’année suivante, juste après une virée à Rome et à Paris, Jeune Afrique.

Le groupe de presse a su tenir bon en dépit des controverses, des tempêtes, des attentats terroristes ainsi que des crises internes. Sachant que l’an 1960 fut une année tumultueuse pour le continent africain du fait que plusieurs pays sortirent de la colonisation pour accéder à leur indépendance.

Bon nombre de journalistes ont commencé leur carrière à Jeune Afrique et plusieurs grands auteurs ont travaillé en collaboration avec ce célèbre magazine.

On cite notamment: Frantz Fanon, l’écrivain Kateb Yacine, Amin Maalouf (Prix Goncourt 1993 pour Le Rocher de Tanios), Josette Alia, Guy Sitbon, Leïla Slimani (Goncourt 2016 pour Chanson douce), sans oublier Jean Daniel, qui dans ses mémoires nous fait revenir dans le passé en racontant combien il doit la vie à Béchir Ben Yahmed, qui l’a secouru pendant qu’il était grièvement blessé lors des affrontements à Bizerte entre les soldats tunisiens et français en juillet 1961. Depuis, une amitié profonde s’est emparé des deux hommes, jusqu’à la disparition en février 2020 du fondateur du Nouvel Observateur.

Sans pourtant être militant, Béchir était un engagé pour la cause du tiers-monde. Ce qui lui a permis de faire des nombreuses et aussi interviewer ces hommes qui ont marqué l’histoire africaine tels que: Gamal Abdel Nasser, Ahmed Ben Bella, Ahmed Sékou Touré, Patrice Lumumba, Mehdi Ben Barka, Che Guevara et Fidel Castro, et Ho Chi Minh pendant un voyage au Vietnam en 1967. En 1957, il a assisté à l’indépendance de la Gold Coast, l’actuelle Ghana au côté de Kwame Nkrumah. Il a été aussi un ami du général de Gaulle, Jacques Foccart. En 1994, il est finalement naturalisé français. Béchir Ben Yahmed a laissé un bel héritage à l’Afrique.

[fbcomments]