NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

PEOPLE: L’AFRIQUE ET LA CÔTE D’IVOIRE PLEURENT L’ANCIEN PREMIER MINISTRE IVOIRIEN HAMED BAKAYOKO

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Hamed

La Côte d’Ivoire et l’Afrique en larmes, le premier ministre est décédé, le célèbre Hamed Bakayoko, a rendu l’âme.

La mauvaise nouvelle est tombée le mercredi soir, 10 Mars. Le gouvernement ivoirien a annoncé le décès de son premier ministre, Hamed Bakayoko, décédé à l’âge de 56 ans.

Le président ivoirien, Alassane Ouattara a déclaré hier soir: «Notre pays est en deuil. J’ai l’immense douleur de vous annoncer le décès du Premier Ministre, Hamed Bakayoko». Une nouvelle qui a attristé les ivoiriens.

Hamed Bakayoko, depuis le samedi 6 Mars, avait été transféré au Centre hospitalier de Fribourg, spécialisé dans le traitement du cancer, en Allemagne pour poursuivre des soins. De nombreuses sources qui avaient été contactées par la DW (Deutsche Welle, la radio internationale allemande) affirment que la cause du décès serait un cancer du foie.

Dans son communiqué, Alassane Ouattara a salué un Premier ministre qui “a servi la Côte d’Ivoire avec dévouement et abnégation. C’était un grand homme d’Etat, un modèle pour notre jeunesse, une personnalité d’une grande générosité et d’une loyauté exemplaire. ”

Il fut un rassembleur, très proche des jeunes. Après la présidentielle d’octobre dernier, il a prôné le dialogue avec l’opposition. Un fidèle collaborateur du président Ouattara, il a commencé à travailler avec lui dans les années 1990, quand Alassane était premier ministre.

A cause de son engagement, il a été mis en prison en 1993 comme étant le patron du journal Le Patriote.En 2003, il est nommé ministre des Nouvelles technologies et de l’Information au sein du gouvernement d’union nationale, sous les couleurs du Rassemblement des Républicains, RDR, le parti d’Alassane Ouattara.

En 2011, une fois qu’ Alassane Ouattara accède au pouvoir, Hamed devient ministre de la Sécurité et de l’Intérieur et quelques années plus tard, il sera ministre de la Défense.

En juillet 2020, à la mort d’Amadou Gon Coulibaly, Bakayoko va être nommé Premier ministre et apparaît désormais comme le dauphin du président Ouattara.

Cet homme était également un amoureux du show, de la musique congolaise tels que le ndombolo et la rumba. Il a parrainé plusieurs artistes ivoiriens comme feu DJ Arafat DJ Debordo Likunfa. Il avait cette réputation d’être un homme généreux qui n’hésitait pas à venir en aide aux démunis. La Côte d’Ivoire a perdu un de ses géants.

[fbcomments]