NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS
Samsung S8 728×90

NBA : DONALD TRUMP ET LE LEBRON JAMES, VIVE  LA GUERRE VERBALE !

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
trump
Voila Banner 468×60

Entre  ces 2 stars, la guerre sera longue. Le courant ne passe pratiquement  plus. Chacun dans son coin cherche à répondre à l’autre. Donald John Trump (72 ans),  45eme Président des Etats-Unis a défaussé par un tweet moqueur la star de Los Angeles Lakers,  LeBron Raymone James (33 ans). Sur CNN, King James ou Chosen One (l’Élu) accuse son président de nourrir les divisions racistes.

Et comme dans ses habitudes, le populiste et réactionnaire  président avait réagi par médias sociaux interposés : « LeBron a été interviewé par  l’homme le plus stupide de la télévision, Don Lemon (présentateur de CNN). Il a réussi à faire apparaître Lebron comme  quelqu’un d’intelligent. Ce qui n’est pas facile à faire ».

Tout est parti de l’interview réalisée  le vendredi 03 août par le natif de l’Ohio à  la chaîne d’information en continu américaine fondée par Ted Turner en 1980, CNN et rachetée par  Warner Media en 1996. Selon le riche basketteur, D. Trump utilise le sport pour « diviser » les Américains en fonction de leur couleur de la peau : «  je pense que notre président essaye de diviser, a déclaré le joueur de Lakers ». Il ajoute : « C’est quelque chose que je ne peux pas comprendre et grâce au sport que j’ai côtoyé quelqu’un de blanc pour la première fois.

On se souviendra  que Trump s’était fendu  dans des déclarations inhabituelles  en mai 2017 sur l’attitude des joueurs noirs qui s’agenouillent  pendant l’hymne national pour protester contre les violences policière sur des noirs américains. Le milliardaire président avait même estimé que ces joueurs ne devraient pas vivre  aux Etats-Unis.

Pour le plus médiatisé des basketteurs de la NBA  et adversaire déclaré de Trump, il renchérit encore  : « Je ne peux pas m’asseoir devant lui mais par contre je m’assiérai  en face de Barack. ».