NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS
Mbet – header 7

NADEEN MATEKY- LA COIFFEUSE DES STARS AFRO

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
NADEEN MATEKY
Mbet Mobile

Nadeen Mateky, congolaise de Brazzaville, est une star de la coiffure afro. Elle sculpte les têtes et défend ses convictions à coup de brosse et de peigne. Elle qui s’est construite et cultivée par la coiffure,  s’engage et crée toujours à travers cet art.

Revenue à 8 ans de Paris dans son Congo-Brazzaville natal. C’est sa grand-mère Mounzézé qui lui transmet la passion pour la coiffure, elle l’appelle pour lui demander de la coiffer, pour guider ses petits doigts et lui apprendre à faire des tresses avec des fils de Nylon en l’encourageant en langue larie.

Coiffeuse aujourd’hui de renom, pourtant son père, architecte, a cherché à la décourager. « Il me disait que ce n’était pas un vrai boulot », se confie-t-elle au journal jeune Afrique.  Mais la  professionnelle de 38 ans a eu raison de ne pas céder, car elle compte  à ce jour comme clientes un bon nombre de stars : les chanteuses Awa Ly, Shy’m, Monica Pereira, l’actrice Aïssa Maïga (qui l’a même invitée à son mariage), la femme politique Rama Yade, les mannequins d’Alphadi… Bref, suffisamment de célébrités pour remplir l’un de ces magazines qu’on trouve justement dans les salons de coiffure.

Ce n’est qu’en 2001 que son talent finit par être remarqué quand la chanteuse de ragga Lady Sweety la repère et lui propose de la suivre sur ses concerts. Puis une maquilleuse professionnelle lui fait confiance… et de fil en crêpage, le répertoire de son mobile devient plus volumineux qu’une afro.

Celle qui se dit avoir la bougeotte est très demandée, et c’est parce qu’elle n’est pas qu’une simple coupeuse de tifs ordinaire, mais plutôt, comme elle l’annonce sourire en coin, « une architecte capillaire ». Formée sur le tard à l’École internationale de la coiffure, à Paris – « parce que, arrivé à un certain niveau, on demande toujours un diplôme » confie-t-elle.

[fbcomments]