NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

MUSICA-SOUVENIRS: ZOOM SUR LE PHENOMENAL MARACASSISTE ROGER IZEIDI MONKOY DE L’AFRICAN JAZZ

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
geee

“Indépendance Cha Cha” sortie le 30 juin 1960 est une chanson interprétée par le chanteur congolais, Grand Kallé avec son orchestre l’African Jazz. Cette oeuvre de grande valeur artistique restera iconique pour la RDC et le monde entier car elle est immortalisée le déroulé de l’ indépendance de la RDC après la fameuse Table ronde de Bruxelles.

Parmi les musiciens qui ont produit cette chanson, il y a un certain Roger Izeidi Monkoy alias “Petit Prince”, une virtuose oubliée du maracas. Né le 28 novembre 1935 à Kinshasa et décédé en janvier 2001 à l’âge de 66 ans, Il était chanteur maracassiste, auteur-compositeur et arrangeur.

Ancien de l’ actuel Collège Elikya , ex. Saint Joseph de la Gombe, Roger Izeidi se fait bâtir une réputation de compositeur aux Editions Compagnie d’enregistrement du folklore africain (CEFA) du guitariste belge Bill Alexandre. Cet artiste a travaillé avec des stars de l’époque comme Augustin Moniama “ Roitelet”, Armando Brazzos, Pedro Kosi “Beni”, Victor Longomba, Guy Léon Fylla, François Egwondu et Maurice Evan.

En 1954, Joseph Kabasele” Kallé Jef “ découvre  Roger Izeidi. Dans cette nouvelle voie, il découvre le professionnalisme et participe à la Table Ronde de Bruxelles.  Cependant en 1963, Roger se retire de l’ African Jazz et fonde l’ African Fiesta avec  Rochereau et Nico Kasanda. Et en 1965, la suite devient morose jusqu’à sa mort.

Maracassiste et bon compositeur, Roger Izeidi a composé des tubes mémorables à succès, tels que :

°Banga Imana;

°Kobanga te;

°Pesa le tout;

°Fanta Diara;

°Mobembo eleki tata;

°Imana ya Daring

[fbcomments]