NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

MUSIC: L’ICONE DE LA SALSA, JOHNNY PACHECO EST DECEDE A NEW YORK

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
39332294-0-image-a-21_1613432765330

Le légendaire icône de la salsa, l’Américain d’ origine dominicaine, Johnny Pacheco est mort depuis le lundi 15 février à New York , à l’âge de 85 ans, a annoncé sa famille ce matin.

Musicien, chanteur, percussionniste, réalisateur artistique, compositeur et producteur , il est né en 1935 à Santiago de los Caballeros en République Dominicaine. Il avait notamment fondé le label discographique Fania records et  le groupe historique Fania All Stars.

A 11 ans, il émigre avec sa famille à New York et apprend à jouer plusieurs instruments ( du violon, de l’ accordéon, du saxophone et de la clarinette) à côté de son père, Raphaël Azarias Pacheco. Ensuite, il intègre la prestigieuse Julliard School où il apprend les percussions. A ce stade, Pacheco est reconnu comme le grand flûtiste de la planète.

Plusieurs artistes musiciens de renom sont passés dans ce groupe musical mondialement connu et qui a influencé certains musiciens et groupes musicaux légendaires du continent africain, à savoir: Celia Cruz, Hector Lavos, Cheo Feliciano, Ruben Blades, Pete ”El Conde” Rodriguez ou Willie Colon.

Comme palmarès, Johnny Pacheco est nommé 9 fois au Grammy et  obtient 10 d’Or. Il a écrit plus de 150 chansons et la plupart d’ entre elles sont maintenant  des classiques: La Dicha Mia, El Nùmero Cién, El rey de la Puntualidad, Acuyuye…

Il  a aussi collaboré  avec d’ autres musiciens Sammy Davis, Tito Puente, Tito Rodriguez, Tito Benson, Stevie Wonder, Ethel Smith, Stan Kenton.

En RD Congo, El Padrino de la salsa est arrivé à Kinshasa en octobre 1974 pour le combat du siecle entre Mohamed Ali et Georges Foreman et a joué avec le trio Madjesi.

[fbcomments]