NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

MORT MYSTÉRIEUSE- UN ENFANT RETROUVÉ SANS VIE DANS UNE MAISON VOISINE…

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
mort

La nuit du jeudi 05 janvier au vendredi 06 janvier 2017 a certainement été la plus longue pour une mère de famille résidant dans la commune de Makala, en plein cœur de la capitale Kinshasa. Chercher son enfant sans pouvoir le retrouver, peut-être une vraie cause d’insomnie. Mais finalement c’est au petit matin que cette pauvre mère obtiendra la réponse à ses nombreuses questions, lorsque sa voisine sortira de sa maison avec l’enfant sans vie dans ses bras.

Mais l’histoire surprend tout le monde, et elle laisse sans voix. En effet, c’est pendant que la jeune mère donnait le bain à ses enfants, peu avant leur coucher, qu’elle avait constaté l’absence de son aîné, âgé de 6 ans. Après avoir posé plusieurs questions aux habitants de sa maison sans avoir de suite favorable, elle va donc aller à la recherche de son enfant en interrogeant ses voisins co-locateurs, puis les autres membres du quartier pour finir par conclure à la disparition de son petit. Tout ce qui lui restait à faire, c’était de faire passer un communiqué sur les médias congolais, dans l’espoir de le retrouver.

Curieusement, au réveil le vendredi 06 janvier 2017, la jeune dame décidera d’abandonner toutes les procédures de recherche en voyant l’une de ses voisines colocataire sortir avec son enfant dans le bras; mais avec une mauvaise nouvelle : l’enfant était déjà mort. La voisine aurait retrouvé le petit enfant sous son lit le matin, après l’avoir cherché toute la nuit dans toutes les pièces de maison. Le récit devient bizarre et automatiquement des nombreuses interrogations naissent : Comment le petit s’est- il retrouvé sous le lit ? Etait- il déjà mort la nuit ou est-il mort un peu plus tard soit au matin du vendredi 07 janvier ? Est-ce une mort naturelle ou les forces mystiques ont une petite part dans cette affaire ?

Jusqu’à présent la mère n’a toujours pas reçu des raisons exactes concernant les circonstances de la mort de son enfant.

 

[fbcomments]