NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

MOHAMMED ALI, L’ICONE DE LA BOXE HONORE AU SHARK CLUB A KINSHASA

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
shark club - Ali
Voila Banner 468×60

C’est en République Démocratique du Congo, Zaïre à l’époque et précisément dans sa capitale Kinshasa que la discipline de la boxe a atteint son apogée d’intérêt mondial. Le «Rumble in the Jungle », combat du siècle qui a opposé deux icônes de la boxe à savoir Mohammed Ali et Georges Foreman, a totalisé 40 ans depuis.

L’histoire retient la glorieuse victoire de Mohammed Ali qui a mis KO de manière spectaculaire son adversaire Foreman ; mais tout l’honneur revient à la RDC dont le sol a accueilli et rendu possible cet événement sportif planétaire.

Pour le quarantième anniversaire de ce combat légendaire, la RDC a tenu à rendre un vibrant hommage à ce grand champion de la boxe qui n’est personne d’autre que Mohammed Ali. 6 combats professionnels ont été organisés au Complexe Sportif Shark Club, le vendredi 31 octobre dernier, dans la soirée. Les meilleurs boxeurs congolais du moment se sont affrontés sur le ring après une introduction à la fête conduite par l’artiste Fally Ipupa accompagné de ses danseuses qui n’ont pas manqué de se trémousser sur « Original », leur morceau qui fait tabac actuellement.

shark club - Ali 4 shark club - Ali 2

Programmé par catégories, les boxeurs se sont bien distingués par leur énergie comme par leurs différentes techniques de combat. Ainsi, pour la catégorie Lourd, Kalombo, champion de Kinshasa 2013 l’a emporté face à Youssouf. Dans la catégorie Welter, Dieu Merci Nzau, le Challenger Ceinture Shark 2013 a vaincu Lufulwabo, Champion de Kinshasa 2013. Cédric Kadima, boxeur natif de Matadi dans le Bas-Congo, et champion du Congo 2013 dans la catégorie Super Leger a terrassé J. Abouba, Champion de l’Entente de la Lukunga. Dans la catégorie Lourd-Léger, Cédric Tshisekedi Vice-champion d’Afrique centrale a battu Kabwiku, le Vice- Champion de Kinshasa. Et Maroy Sadiki, détenteur de la Ceinture Shark Club a eu raison de son adversaire Issa Kayembe, 7 fois Champion du Congo.

L’ambiance était particulièrement chaude dans la salle de sport du Shark Club qui s’est remplie avec le public venu nombreux soutenir l’événement. Cela permet donc d’affirmer que la boxe reste à jamais inscrite dans la mémoire du peuple congolais qui continuera à se rappeler, année après année, l’honneur qui est le sien avec la prouesse accompli par grand Mohammed Ali sur son sol.

shark club - Ali 5

Restez sur voilà night pour plus d’infos.