NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

MODE: UN DÉFILÉ DE MODE CHIC AU CŒUR DE L’ARABIE SAOUDITE. 

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
hjsizi

“Si je l’amène à un niveau de chic et d’acceptation, peut-être que notre génération va pleinement embrasser l’abaya”… Un défilé dévoilant la nouvelle collection des abayas.

Le week-end dernier à Ryad, la capitale du royaume musulman, s’est déroulé un défilé de mode organisé par la princesse saoudienne et l’ancien mannequin Safia Hussein Guerras, qui présentaient devant un public moins nombreux mais mixte, une nouvelle collection d’abayas, qui sont robes amples dissimulant la silhouette. Le défilé s’est passé dans au sein de l’ambassade de la Belgique.

Des mannequins, qui pour la plupart étaient des saoudiens, se sont présentés sous des abayas agrémentées de motifs aux coupes ajustées. Le but étant de révéler le côté glamour de ce vêtement assez polémique, considéré pour certains comme garant de la pudeur public et pour d’autres symbole de l’oppression des femmes.

La princesse saoudienne au sujet des abayas a déclaré que: “Je voulais changer la stigmatisation autour de l’abaya et du voile dans le monde entier”. Elle ajoute que : “Si je l’amène à un niveau de chic et d’acceptation, peut-être que notre génération va pleinement embrasser l’abaya”.

C’est elle la créatrice de la collection “Sois chic” faite en collaboration avec le styliste belge Christophe Beaufays.

Il est à noter que le port de l’abaya dans le royaume est obligatoire pour les saoudiennes, mais depuis 2019 à cause du fait que le pays cherche à améliorer son image au niveau international, cette mesure a été levée pour les étrangers. Pourtant les jeunes Saoudiennes ont décidé de plus en plus de laisser le traditionnel vêtement noir au placard pour porter des abayas aux couleurs vives et aux coupes plus ajustées, qu’elles laissent parfois entrouvertes. Certaines sont allées plus loin, elles ne portent plus l’abaya.

[fbcomments]