NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

MODE: LA FASHION WEEK DE LOMÉ S’EST BELLE ET BIEN DÉROULÉE EN PRÉSENTIEL.

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
yyres

Contrairement aux Fashion week européennes, celle de Lomé au Togo s’est déroulée en présentiel malgré la crise du Covid-19.

Alors que les Fashion Week européennes, notamment celles de Paris, Milan et Londres, à cause de la situation actuelle du Covid-19 ont décidé d’organiser leurs défilés en mode virtuel, Jacques Logoh, organisateur depuis huit ans du Festival international de la mode à Lomé, au Togo (FIMO228) a maintenu la Fashion Week de Lomé en présentiel.

Malgré tous les risques liés à la crise sanitaire, la huitième édition du festival international s’est déroulée du 18 au 21 février. Un défi qui reste à relever. Le festival a eu lieu aux jardins de l’hôtel Onomo de Lomé, avec la participation de 150 personnes venues assistées aux prestations de plus d’une vingtaine de créateurs africains et une quarantaine de mannequins.

Jacques Logoh n’a pas manqué de s’exprimer par rapport au festival en disant: «Maintenir cette Fashion Week à Lomé était primordial pour présenter le travail de créateurs éparpillés aux quatre coins de l’Afrique. Cette période de crise est une calamité pour eux, et je me devais de répondre à leur attente». Depuis près de six mois maintenant au Togo, aucune festivité publique n’a été organisée mais cette huitième édition a eu la particularité d’avoir l’autorisation présidentielle.

Une autre particularité de cette édition est qu’à la veille du défilé, les mannequins se sont joints à la journée hebdomadaire “Tous au tri”, une initiative d’Africa Global Recycling, leader Togolais du traitement de déchets. Juste après avoir fini, ils ont pris des photos avec de belles tenues devant les déchets.

[fbcomments]