NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

MISS CONGO BELGIUM – pas uniquement belle de figure !

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

NANCY MOKWAMI: MISS CONGO-BELGIQUE

Nancy MOKWAMI est une jeune congolaise de la diaspora vivant en Belgique et qui est depuis le mois d’avril dernier “Miss Congo-Belgique. Nous l’avons rencontré lors de son passage à Kinshasa en rdc où elle a pris part au projet “Blanc Ebene” sur la sensibilisation de la question des albinos. Voici son interview.

Voila: Bonjour Madame ! Comment peut on vous présenter aujourd’hui ?

Invité: Je m’appelle Nancy MOKWAMI. Je suis Miss Congo-Belgique.

Voila: Pouvez vous nous raconter cette aventure? C’est quoi Miss Congo Belgique et ça date de quant?

Invité: Ça date du mois d’avril dernier. Donc, je suis l’ambassadrice de beauté de la communauté congolaise en Belgique. A côté de ça, je suis étudiante en master 2 droit. Voila, c’est toute une aventure. Tenir des projtes, des actions, au pays meme. J’essaie d’être une miss de terrain. C’est l’objet de ma présence ici.

Voila: Vous êtes en rdc, on voit des albinos autour de vous. Quel est l’objet de votre présence ce soir?

Invité: Je soutien le projet Blanc Ebene qui met en avant les personnes albinos et essaie de sensibiliser les gens quant à la situation des albinos en Afrique et au Congo en particulier. En Tanzanie, au Burundi, les albinos sont beaucoup stigmatiser. On peut meme arriver jusqu’à couper les membres des personnes albinos. Et là, on veut montrer que le Congo est un élève modèle parce qu’il n y a pas autant de problème à ce niveau là.

Voila: Quel a été le message que vous avez apporter aujourd’hui à ces albinos principalement ?

Invité: Vraiment, c’est de montrer qu’une personne albinos est une personne comme une autre. Et qu’elle peut contribuer à l’avancement de notre pays, à tout les projets et à tout les progrès que notre pays entreprend.

Voila: Comment avez vous vécu cette journée avec les albinos Miss Congo Belgique? Vous n’êtes pas vous meme albinos… comment ont ils vecu votre présence?

Invité: Je pense qu’on s’est parlé de congolais à congolais. Et puis, il faut  vraiment oublier le fait que ces personnes soient albinos. Et oublier la stigmatisation. On s’est parlé d’égal à égal. C’était très bien parce que j’ai passé du temps avec les enfants et voir leurs sourires.  J’ai pu leur ramener beaucoup de chapeaux que j’avais deja recolté depuis la Belgique. Voila, ça m’a vraiment touché et j’espère que j’ai pu au moins leur rendre un petit

Vous pouvez suivre l’intégralité de cette interview sur notre site. Au dernière nouvelle, Nancy Mokwami s’est rendu dans différentes écoles défavorisées de la ville de Kinshasa où elle a remis des kits scolaires.

[fbcomments]