NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

« MANGAFRICA », L’ART JAPONAIS S’INVITE EN AFRIQUE

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
AFRICAN MANGA

Le terme Manga désigne particulièrement une approche graphique et technique de la réalisation de bandes dessinées développée au Japon. Par cet art et via la télévision, le monde et surtout les plus jeunes ont été servis, vers les années 1990, avec un lot d’œuvres d’une qualité inouïe proposant un divertissement captivant pour la jeunesse.

Des millions et des millions de personnes dans le monde qui ont grandi vers ces années pourront aisément avouer que toute leur enfance a été marquée par des œuvres japonaises comme Dragon Ball Z, Ken le survivant, Pokémon, Naruto et les autres.

Si jusque-là, la technique manga était une signature réservée aux japonais ; aujourd’hui, de plus en plus, le reste des pays du monde, particulièrement ceux du continent africain, commence à s’approprier ce style de réalisation pour concevoir des œuvres qui puissent correspondre à leur propre réalité culturelle et sociale. Les réalisateurs africains croient au potentiel de la BD et dessin animé manga sur leur continent.

C’est dans ce sens-là qu’on entend parler de « Mangafrica » qui donne lieu à la création d’œuvres telles qu’Afro Shonen, la première revue dédiée au manga au Cameroun ; les Dragons Ball Z « 100 % algériens » traduits en français et en arabe dialectal. La RDC, elle aussi, n’a pas manqué le train de ce courant artistique. Les jeunes réalisateurs du pays ont proposé des œuvres mangas avec les arts martiaux telles que ‘’Kayembe le tenace’’ pour raconter la violence qui caractérisait la vie sociale dans le pays avec les inciviques appelés « Kuluna ».

Toute une école de Manga Japonais a été mise en place à Montréal au Canada avec comme objectif de promouvoir cet art sur le continent par le biais de l’opération « Manga Africa ». L’idée est de faire évoluer les mentalités mais aussi de favoriser le multiculturalisme.

Restez sur voilà night pour plus d’info.