NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

MAMOUDOU GASSAMA : UN RAPPEUR CAMEROUNAIS REND UN HOMMAGE AU ‘‘SPIDERBLACK’’ DE PARIS.

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
MAMOUDOU GASSAMA

L’histoire de Mamoudou Gassama n’a pas finie de faire parler, comme le rapporte le site internet faceafrique.com, Mamoudou Gassama est encore à l’honneur aujourd’hui à travers un chant qui lui est dédicacé par un artiste camerounais.

One Love, chroniqueur Musical, comme il se définit désormais, a l’inspiration débordante. Il vient de rendre publique sur la toile, une autre balade musicale, qui cette fois est un hommage au héros Malien, Mamoudou Gassama.

Connu pour ses paroles moralistes, l’artiste camerounais One Love a publié ce 28 mai une ode au « Spider Black » de Paris, qui le samedi 26 mai, a sauvé un enfant de 4 ans en escaladant à mains nues quatre étages d’un immeuble. Immédiatement, la vidéo de son geste héroïque et spectaculaire, est devenue virale. La réaction des autorités française ne s’est pas faite attendre : lundi, le président Emmanuel Macron a reçu le Malien de 22 ans et s’est engagé à lui accorder la nationalité française.

« Tel un papillon tu t’es envolé  au péril de ta vie pour aller sauver ce petit bout de choux qui allait tomber. T’es un sans papiers mais t’a pas hésité. Votre différence de couleur tu ne l’as pas regardé, la seule chose que tu voulais c’était de le sauver » chante l’artiste Camerounais, qui  n’a pas attendu pour rendre sa part d’hommage au Malien , mais cette fois en chanson.

Depuis quelques années Steve Roland Etogo Akpe s’est remarqué avec des textes orientés vers l’actualité politique, culturel, etc. à l’instar de « Le Train de la mort » en 2016 ; « Bidoung Kpwatt » en 2016, « Ondoa Tu es Bon » en 2017 ou encore « Boko Harm Tu ne nous peux pas ». One Love aka le Caïd dans cette dernière chanson, défiait haut et fort Boko Haram, sur des textes durs et un beat coup de poing. « Même si mes chansons font le buzz, sachez que je ne suis pas un artiste à buzz mais un Chroniqueur Artistique. C’est un nouveau courant musical que j’ai décidé de mettre sur pied depuis quelques années un peu comme le journal rappé fait au Sénégal par des rappeurs.» déclare t-il.

À part ces chroniques musicales, l’artiste annonce être en pleine finalisation de son album « Je n’oublierais pas »

 

[fbcomments]