NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

MAÎTRE LIYOLO – SCULPTEUR ET PLASTICIEN, LE MONUMENT DE LA CULTURE CONGOLAISE A TIRÉ SA RÉVÉRENCE

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
LIYOLO
Voila Banner 468×60

Lundi 1 avril 2019, Kinshasa, une autre triste nouvelle tombe dans les oreilles des congolais, alors qu’ils n’ont même pas encore fini de pleurer le Poète Lutumba Simaro mort depuis ce weekend en pleure.

Entre le doute à cause du poisson d’avril et l’étonnement de cette succession d’événements malheureux, le peuple congolais ne trouvent plus des mots pour se consoler, tous ont les visages triste.

Un baobab est tombé, depuis l’Autriche on nous annonce la mort Maître Liyolo. De son vrai nom, Alfred Liyolo, le maître est un sculpteur et plasticien congolaise . Il s’est démarqué de son vivant par son travail bien fait.

Dans sa famille, l’art est dans l’ADN, Petit-fils d’un tailleur d’ivoire, Alfred Liyolo est né en 1943 en République Démocratique du Congo.Il quitte ainsi le pays en 1963 pour aller parfaire son art, en Autriche, une formation commencée 5 ans plus tôt (1958) à l’Académie des Beaux-Arts de Kinshasa. En Autriche, où il va mourir lundi 1 avril 2019.

S’il est celebre, ses œuvres sont encore plus célèbres que lui. Elles occupent aujourd’hui plusieurs espaces publics, comme la place de la Victoire ou le croisement avenue Kimwenza et By Pass à Kinshasa.

Alfred a vu ses œuvres embellir le Jardin de la Primature à Kinshasa. En effet, il a réalisé tous les bustes des Commissaires Généraux depuis la colonisation ainsi que les bustes de tous les premiers ministres que la RDC ont comptés depuis l’indépendance. Seul les 2 derniers bustes des 2 derniers premiers ministres ne sont pas de lui.

Sa dernière œuvre en date à la Place Victoire est le Monument à Franco en grandeur nature. Plus récemment, Il a également réalisé les bustes qui se trouvent sur la Place de l’Indépendance à Lualaba.

Il fut Directeur Général de l’Académie des beaux-arts de Kinshasa, et il conduit cette institution vers la modernisation.

Maître Liyolo est le seul artiste africain à avoir été reçu par l’Empereur du Japon. Il a exposé dans le monde entier, de la Suisse à la Chine, du Sénégal à l’Afrique du Sud et a participé à de nombreuses Biennales artistiques et Expositions internationales, ainsi qu’à des séminaires dans le cadre de l’enseignement artistique, touristique et environnemental. C’est un artiste qui est tombé, paix à son âme.