NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS
Voila Banner 728 x90

MADONNA COMME BEAUCOUP D’AUTRES ARTISTES S’INQUIETENT DE LA MONTEE DU FRONT NATIONAL EN FRANCE, MAIS POUR QUELLES RAISONS

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Avant-hier, Madonna a manifesté son inquiétude face à la montée du Front National en France sur son comte Instagram. Mais le porte-parole de ce parti politique français, Florian Philippot, a réagi via Twitter en affichant un singulier manque de classe.
Le Front National est décidé à rendre coup pour coup dans cette bataille médiatique lancée depuis que Marine Le Pen a repris les commandes du parti. Après une victoire relative aux dernières municipales, et surtout l’explosion des scores des Européennes du 25 mai 2014, c’est le monde entier qui s’est tourné, perplexe, en direction de la France pour essayer de comprendre ces résultats inattendus et inquiétants.
Madonna, qui a déjà vécu en France, reste très attentive à son actualité, et avait même manifesté, au cours d’une tournée en 2012, son inquiétude face à la montée de Marine Le Pen. La chanteuse avait également posté, il y a peu, une photo de la Une du quotidien français Libération annonçant la victoire du mouvement Bleu Marine, avec ce commentaire : “Russie. Ukraine. Venezuela… et maintenant la France ?”. Et en réponse, Florian Philippot, porte-parole du FN et amant de Marine Le Pen, tacle sans pitié la star internationale par deux commentaires sur Twitter révélant un manque d’élégance certain.
Mais pourquoi la star américaine, Madonna et d’autres artistes étrangers vivant en France ou ailleurs se font-ils des soucis pour l’ascension du Front National, le parti politique que préside Marine Le Pen ?
La raison de cette inquiétude se trouve dans la vision et les projets moins cléments et peu profitables pour les étrangers que mettent en avant les animateurs de ce mouvement politique. Entre autre idées du Front National, on retrouve ces propositions :
1. Toute personne de nationalité française, indépendamment de son origine, aurait la priorité sur les logements, les aides sociales et les emplois (à compétences égales) par rapport aux étrangers. Les allocations familiales seraient réservées aux familles dont un parent au moins est français ou européen.
Si un Français et un étranger sont tous deux candidats à une même offre d’emploi, et que ces deux personnes ont un diplôme et des compétences a priori relativement équivalentes, l’entreprise devrait engager le Français ou justifier que l’étranger serait plus performant.
2. Et concernant l’immigration, le Front National a la position suivante,
– Réduction en 5 ans de l’immigration légale de 200 000 entrées par an à 10 000 entrées par an (soit une division par 20) ;
– Suppression du regroupement familial ;
– Remise en cause des accords de Schengen sur la libre circulation des personnes, etc.
Ce ne sont là que quelques éléments de la vision politique du Front National, balayant plus au moins la présence des étrangers en France ; ou dans une autre mesure, elle tend à compliquer l’existence des étrangers sur l’ensemble du territoire français.
L’appel de Madonna à la lutte “contre le fascisme et les discriminations” s’est heurté au mur du FN… Florian Philippot a répondu avant-hier à la chanteuse en deux tweets rageurs et insultants : le premier, posté le 3 juin à 11h24, fait référence à la vieille querelle du FN contre l’un de leurs contradicteurs les plus acharnés Yannick Noah : “Madonna fait du Yannick Noah : fin de carrière compliquée !…”, et le second, posté en début d’après-midi, vire carrément à l’injure : “En politique aussi, Mamy Gaga est à la ramasse #Madonna”. Attaquer ainsi la carrière foisonnante et extraordinaire d’une reine de la pop et de la dance, sans autre argument que d’épingler Madonna sur son âge et un dernier album pas aussi réussi que les autres : En musique aussi, le FN est à la ramasse !


Il faut noter que la rivalité entre le Front National et les artistes est une longue histoire d’amour…
Madonna n’est que la dernière cible en date des militants du FN. Yannick Noah, ardent défenseur du socialisme et pourfendeur des idées d’extrême-droite, en a fréquemment fait l’expérience, notamment avec son dernier titre : Ma colère, moqué ouvertement par Marine Le Pen qui avait qualifié la chanson de musique d’ascenseur. Au lendemain des Européennes, Manau, un groupe de musique aux origines bretonnes diffusait son titre “L’avenir est un long passé” pour manifester leur indignation.
Ce combat n’est pas près de s’achever, même et surtout si la France poursuit sa longue glissade vers l’extrême-droite.