NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

LES RENDEZ-VOUS DU WEEK-END : LE 25, 26 ET 27 AVRIL

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
voila-night-logo-630x371

Le week-end est le moment que vous attendez tous pour vous détendre. Et pour bien y arriver, vous n’avez aucune raison de résister à l’envie de sortir un peu dans la ville pour participer aux différentes activités qui s’y organisent cette fin de semaine.
Sortez vos agendas et notez ces rendez-vous culturels :

Le vendredi 25 avril :

– Au Centre Wallonie-Bruxelles, à partir de 19h, retrouvez la Rumba Parade qui est une école d’African Jazz avec Guvano. Dans la perspective du Festival Rumba et de l’inscription de la Rumba dans le patrimoine mondial de l’Unesco, l’Institut National des Arts et le centre Wallonie-Bruxelles retracent, ce soir, une rétrospective évocatrice des riches heures de la musique congolaise moderne. L’entrée est libre

Le samedi 26 avril :

Cette date est riche en événement. Et la plus grande partie d’activités est concentrée à l’institut français de Kinshasa.
– à 11h00, au sein de la Médiathèque de la Halle de la Gombe, l’Association Congo Action organise des ateliers de lecture qui ont pour objectif de permettre aux enfants d’apprendre à exprimer leurs idées à travers la parole, le dessin, le théâtre et à respecter la parole et les opinions des autres. L’accès est libre.

– à 16h00, dans la salle polyvalente de l’Institut Français de Kinshasa, vous avez gratuitement droit à la projection du film : LE JOUR DES CORNEILLES. Un film d’animation, réalisé par Jean-Christophe Dessaint, d’environ une heure trente-six minutes. L’histoire racontée est celle du fils Courge qui vit au cœur de la forêt, élevé par son père. Un colosse tyrannique qui y règne en maître lui interdit d’en sortir. Ignorant tout de la société des hommes, le garçon grandit en sauvage, avec pour seuls compagnons les fantômes placides qui hantent la forêt ; jusqu’au jour où il sera obligé de se rendre au village le plus proche et fera la rencontre de la jeune Manon… Un film d’animation très intéressant à suivre absolument

– à la grande halle du même institut, à partir de 15h00 ; Elikia M’Bokolo, professeur des universités et présentateur de l’émission « Mémoire d’un continent » sur RFI, convie plutôt les élites de son pays à la réflexion autour de la vie et du parcours de Nelson Mandela, l’icône de la lutte anti-apartheid, chef d’Etat de l’Afrique du Sud de 1994 à 1999 et Prix Nobel de la paix en 1994. Ce rendez-vous, voulu intellectuel, ouvrira le débat sur cette personnalité disparue il y a quelques mois et son destin exceptionnel. La participation est totalement libre.

 

– Vers 19h00, à l’institut français de Kinshasa, la Compagnie Jacques Bana Yanga invitera à la danse par le biais du Festival Me Ya Be dont le nom est tiré d’une expression Yansi qui est une des 400 langues de la RDC. Ce terme signifie justement : « Je vous invite à danser ». Et pour la quatrième édition de ce Festival, le thème de cette année sera ‘’la persévérance’’. Du 26 au 29 avril, le Festival Me Ya Be accueillera les danseurs de 9 pays étrangers y compris ceux de la RDC. Le droit de participation est à 2.000 FC.

– Ce samedi 26 avril, au Temple de la résurrection situé sur l’avenue de l’Echangeur N’2 vers la route By-Pass, le quartier Camps riche, dans la commune de Lemba, les chrétiens de la ville sont appelés à célébrer la résurrection du Christ. Cet événement réuni quatre chanteurs du gospel congolais notamment le frère Franck Mulaja, le frère Athom’s Mbuma, Henry Papa Mulaja et le frère Cèdre Katambayi. La journée de louange commence à partir de 15h00 jusqu’à 19h30. Le billet est vendu à 10$ pour les adultes et à 5$ pour les enfants.

 

Le dimanche 27 avril :

– Manda Chante se produit à l’espace Mère Gouv, dans la cité du palais du peuple à partir de 16h00. L’auteur de la chanson Célina revient sur scène après une période d’absence. Paf : 10$.

 

– A 19h00, c’est plutôt le groupe ‘’Bayuda du Congo’’ et l’Empereur Lelimba Wa Kutshila qui promettent de mettre le feu dans un des coins de la ville. L’Empereur Lelimba et son groupe vont se retrouver à Ma crevette, dans le quartier De bonhomme de la commune de Matete. Le folklore et le Mutwashi luba ne manqueront pas de faire le bonheur de tous ceux qui se reconnaissent dans ce style.

 

[fbcomments]