NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

LE SCULPTEUR CONGOLAIS ANDRE LUFWA MAWIDI ALIAS EKEKO YA FIKIN EST DÉCÉDÉ À KINSHASA

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
^njycx

C’était un artiste génie, Mr André Lufwa doit sa célébrité à plusieurs de ses oeuvres qui embellissent Kinshasa, la ville Capitale de la République Démocratique du Congo. Le sculpteur est auteur du batteur de Tam tam de la Foire Internationale de Kinshasa.Il est aussi auteur du  Leopards de simili Pierre qui se trouve à l’entrée principale de l’enceinte présidentielle à Mont Ngaliema, le voyageur et l’hospitalité congolaise se trouvant dans le jardin du ministère des affaires étrangères, etc.

André Lufwa Mawidi est né en 1924, il est diplômé en sculpture en 1951 à l’école Saint-Luc de Kinshasa, aujourd’hui Académie des beaux-arts.Le batteur de tam tam de la Foire internationale de Kinshasa, est un des symboles de la ville de Kinshasa. Il est décédé ce 13 janvier 2020 à HJ hospital à Kinshasa à l’âge de 97 ans. Rappelons qu’il était hospitalisé depuis le 7 janvier dernier. C’est une seconde mort qui frappe l’académie des Beaux Arts après celle du professeur Alfred Liyolo.

eééeéeéd

André Lufwa Mawidi  est le premier professeur de l’Académie des beaux-arts à la peau noire, ses oeuvres ont traversé le temps et les époques. Le sculpteur  était père de trois enfants, deux d’entre eux sont déjà décédés , ainsi que leur mère. Il s’est longtemps battu en vain pour avoir ses droits d’auteurs en ce qui concerne principalement l’œuvre du batteur du tam-tam de la Foire internationale de Kinshasa (FIKIN).Ses oeuvres embellissent la capitale pourtant, il est mort à 96 ans sans toucher à ses droits d’auteur.

[fbcomments]