NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS
Voila Banner 728 x90

LA VOIX DU PARDON : UN FILM D’INSPIRATION CHRÉTIENNE QUI A DÉTRÔNÉ LES AVENGERS.

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
LA VOIX DU PARDON

Depuis quelques années, le cinéma d’inspiration chrétienne monte en puissance dans le monde.

Et depuis le début de cette année, le monde francophone est en attente de la version française du film ; I Can Only Imagine prévue pour ce 22 mai. Nos confrères d’info chrétienne raconte comment l’année dernière, le film d’inspiration chrétienne I Can Only Imagine a bouleversé l’Amérique.

Selon le même site, ce film a détrôné les Avengers au classement des billetteries en ligne. Distribué en France par Saje, La Voix du Pardon sortira mercredi 22 mai dans les salles françaises.

Il faut noter qu’en mars 2018, dès le premier week-end de la sortie américaine, le film “ I Can Only Imagine ” s’est classé troisième au box-office derrière Tomb Raider et Black Panther. Dix-sept millions de recettes dès les deux premiers jours de diffusion pour ce film indépendant des frère Erwin, qui raconte l’histoire vraie d’un jeune garçon battu par son père et abandonnée par sa mère, qui avec l’aide de Dieu trouvera le chemin du pardon et de la réconciliation.

Ce douloureux parcours de vie s’est un jour concrétisé en une prière, un cri du cœur devenu la chanson titre du film, Je ne peux qu’imaginer.

Amy Grant et Michaël Smith encourageront Bart. Il chantera pour la première fois I Can Only Imagine à l’un des concerts d’Amy. Le titre deviendra double disque de platine, et ouvrira la longue carrière que l’on connaît au groupe Mercy Me, qui composera de nombreux chants de louange interprétés également dans les églises françaises.

Bart Millard déclara un jour à la chanteuse chrétienne Amy Grant qu’il ne lui fallut que 10 minutes pour écrire ce titre, ce à quoi elle répondit : « Ça ne t’a pas pris dix minutes pour écrire cette chanson, mais des années de vie. »

La Voix du Pardon, raconte le parcours de Bart et la manière dont il est parvenu à se confier en Jésus dès son enfance, et à trouver la voie du pardon une fois adulte, malgré la violence et l’abandon subis.