NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

KOFFI OLOMIDE, SEUL CONGOLAIS CITÉ DANS ‘’LES 1001 ALBUMS À ÉCOUTER AVANT DE MOURIR’’

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
1001 Albums à écouter avant de mourir

L’œuvre est immense ! Pour sa réalisation, il a fallu recourir à l’expertise de plus de quatre-vingt-dix collaborateurs venus du monde entier. Un travail de titan effectué grâce aux principaux critiques internationales qui épluchent les albums musicaux sortis, dans l’ordre chronologique, depuis 1955 jusqu’en 2005.

Publié en 2006, sous la direction de Robert Dimery, un auteur et éditeur anglais qui a participé à d’innombrables publications sur la musique populaire et travaillé pour divers magazines comme Time out, Vogue sans oublier ses autres collaborations à des livres consacrés à la musique classique, le livre ‘’1001 ALBUMS YOU MUST HEAR BEFORE YOU DIE’’ ( traduction en français : les 1001 albums que vous devriez écouter avant de mourir) se présente comme un ouvrage de référence sur la musique, et beaucoup plus sur les chefs-d’œuvre produits par les plus grands artistes et les plus grands groupes musicaux de tout le temps.

Cet ouvrage de référence musicale se base sur toutes les diversités d’albums de tout genre musical ; du rock en passant par la soul music, le rnb, le rock ‘n’ roll des années 1950, le jazz, le reggae, la pop music, le hip-hop, la world music… bref toutes les influences qui inspirent les artistes qui font de la musique populaire y figurent.

 Ainsi, à côté de grands noms de la musique tels qu’Elvis Presley, Miriam Makeba, James Brown, Jacques Brel, Otis Redding, Jimi Hendrix, Marvin Gaye, Elton John, Serge Gainsbourg, Tina Turner, Mariah Carey, Bob Marley, Paul McCartney, Stevie Wonder et son album ‘’Songs in the Key of Life’’ paru en 1976, Michael Jackson avec ses trois albums à succès ‘’Off the Wall,1979’’, ‘’Thriller, 1982’’ et ‘’Bad, 1987’’ ; Youssou N’Dour, Fela Kuti, le père de l’afrobeat nigérian, le rappeur MC Solaar avec son opus ‘’Qui sème le vent récolte le tempo, sorti en 1991’’ ainsi que des groupes tels que The Rolling Stones, The Beatles, The Bee Gees… on retrouve également Koffi Olomide, seul artiste de la République Démocratique du Congo à y être cité avec son album « Haute De Gamme/Koweït Rive Gauche » sorti en mars 1992.

Papa Bonheur, Désespoir, Koweït Rive Gauche, Qui cherche trouve, Élixir, Porte-Monnaie, Conte de fées, Obrigado, Dit Jeannot…  si vous n’avez pas eu le temps d’écouter toutes les chansons que comporte l’album « Haute De Gamme/Koweït Rive Gauche » de Koffi Olomide avant de rendre l’âme, vous seriez passé à côté de l’essentiel, de l’avis de Robert Dimery, l’auteur de cet impressionnant livre anthologique. Vous aurez été prévenus ! À bon entendeur, salut !