NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

KOFFI OLOMIDE- 48 HEURES A MAKALA ONT SUFFI…

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
FB_IMG_1470003546646

Lors de la première audience foraine le vendredi dernier, il était question pour le collectif des avocats de l’artiste musicien congolais Koffi Olomide d’obtenir une mise en liberté provisoire. Malheureusement, le Ministère Public était resté inflexible sur la question de cette liberté provisoire. Au final, le Grand Mopao avait été maintenu en détention.

Mais tout n’était pas fini, car les avocats du Quadra Koraman gardaient un petit espoir. Et bien, ils ont raison et ont fini par obtenir une liberté provisoire pour leur client le samedi 30 juillet 2016. Jour de joie, jour de fête pour les fans de la star congolaise.
Loin du public, Mopao Mokonzi est rentré chez lui en toute discrétion et sans interview. Par contre, il a remercié tous ceux qui l’ont soutenu pendant ces moments difficiles via ses différents comptes sur les réseaux sociaux. Aussi, il a estimé que l’ampleur qu’avait pris cette affaire, lui a bien servi de leçon.

Notez que la liberté provisoire ne veut pas dire extinction d’une affaire en justice. La procédure se poursuivra normalement jusqu’au prononcé de la condamnation ou l’acquittement de Koffi Olomide.
A votre avis, étant donné que l’artiste est à présent libre, doit-il permettre à Pamela Bengongo de poursuivre son travail au sein du Quartier Latin ou pas?

[fbcomments]