NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

KINSHASA SLAM: DECOUVERTE DE NIGGER FLY ET MAXANA

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Le langage de la beauté s’exprime sur différentes formes, il n’y a pas que la beauté du visage qui charme il y’a également celle de l’écriture et de la mélodie des pensées qui attirent, et c’est ça l’amour de deux jeunes Slameurs.

En effet, Voila Night a reçu deux jeunes artistes slameurs : Nigger Fly et Maxana, qui ont parlé de leur amour de tout temps et de leur passion du quotidien, Le Slam. Cette dernière, qui n’est pas très loin de la poésie, est pour eux l’expression de l’âme et la recherche du beau. Cette poésie n’a pas de lieu de localisation, elle se trouve partout, car il suffirait de sortir dans la rue pour rencontrer la plus belle poésie du monde.

Ecrivains et slameurs à la fois, les deux jeunes artistes, Nigger Fly et Maxana,  font une remarque sur la présence du Slam en RD Congo et particulièrement à Kinshasa. il est remarqué que le slam est un art qui est encore assez timide dans la capitale parce qu’il n’y a pas encore assez des passionnés, et c’est un style pris avec des pincettes par le public estimant que c’est une affaire des autres qui n’a pas lieu de recevoir de l’intérêt, évoquant aussi différents problèmes en terme de rentabilité. Mais les jeunes amoureux de la plume soutiennent par leur propos que c’est un combat pour faire comprendre cet art aussi profond qui est le slam.

« Un artiste n’est rien sans public… » affirment-ils et pour cela ils veulent dépasser les clivages de la langue française en écrivant certains textes en langues locales et en essayant d’aller dans des milieux qui permettront à ces derniers de donner accès à un plus grand nombre et davantage être compris et surtout écouter.

Dans les jours à venir, il faut s’attendre à différentes réalisations : pièces de théâtre, recueils des poèmes et à des albums pour traduire la pensée des artistes qu’ils sont.