NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

KINSHASA : LES ÉLÈVES DE L’ÉCOLE SAINT GEORGES FILMÉS EN PLEINS ÉBATS SEXUELS SERAIENT EXCLUS DÉFINITIVEMENT

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
WhatsApp Image 2021-09-08 at 09.38.02

Autre temps, autre mœurs, cet adage prend tout son sens dans une école secondaire de Kinshasa. En effet, un groupe d’ élèves du Collège Saint- Georges se sont filmés en pleins ébats sexuels et ont dévoilé les vidéos sur les réseaux sociaux. Très immorales et décevantes , ces vidéos ont choqué l’opinion publique.

Pour servir d’exemple aux autres et sanctionner cette délinquance juvénile et cette immoralité accrue, ces élèves non autrement identifiés, viennent d’être exclus de leur école et interdits d’être inscrits dans d’autres écoles sur le territoire congolais.

C’est la décision qui vient sanctionner le comportement immoral dont ont fait montre les élèves de cette grande institution scolaire.

Rappelons que c’est  le jour de la fin de l’Examen d’Etat que les élèves de cette école située dans la commune de Kintambo à Kinshasa, a vu ses élèves finalistes se livrer à une partouze . Et malheureusement, les vidéos ont été partagées sur les réseaux sociaux.

Très vite, ces vidéos sont devenues très virales au point de défrayer la chronique.

Si dans certaines vidéos, on peut voir des élèves en uniforme, en pleine activité sexuelle, digne des films hollywoodiens, dans d’autres par contre, on découvre des jeunes élèves se livrer à des danses très obscènes.

Par conséquent, Tony Mwaba Kazadi, Ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST) a  décidé le mardi 7 septembre 2021 à l’issue d’une réunion du conseil de discipline de cette école d’exclure ces élèves et les a aussi  interdits  d’être inscrits dans d’autres écoles sur le territoire congolais.

Il s’agirait des élèves de la 1ere année des humanités littéraires ( ex. 3eme HL) dont  les noms sont repris ci-bas :

  1. Tumba Kalengayi ;
  2. Banteka Bemba ;
  3. Bohole Elonga ;
  4. Kanza Diwabanza ;
  5. Wemba Betu.

Cette décision n’a pas été acceptée par certains congolais qui pensent que le Ministre Tony a sévèrement ces enfants congolais. À suivre !

[fbcomments]