NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

KINSHASA:  LA PROSTITUTION 3.0 OU LE PHÉNOMÈNE UJANA

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
UJANA

Nous sommes en République Démocratique du Congo précisément dans la capitale Kinshasa.  Kinshasa est connue pour être la ville de la musique mais encore plus la ville la plus mouvementée du continent.  Avec des places célèbres tel que Le Rond Point Victoire, et Phénix dans la commune de barumbu, on ne s’ennuie jamais.

Dans les rues de Kinshasa tout est en mouvement, si à Matonge les jeunes artistes font encore des preuves afin d’atteindre le rang des grands un jour, à Barumbu par exemple les terrasses, les boîtes de Nuit, les bars et bistrots naissent tous les jours…

Kinshasa c’est la mode mais aussi le buzz . En parlant du buzz, depuis un bon moment  la capitale, a vu naître un phénomène qui tire son nom d’une école de formation des jeunes footballeurs, dont l’âge va de la minorité à 19 ans… Cette école se nomme “Ujana”.

Si avant Ujana parlait du Centre de formation, aujourd’hui quand on parle d’UJANA, on fait  référence à une catégorie des jeunes filles dont l’âge va de la minorité à la majorité cad l’âge varie entre 15 ans, 16 ans et 19 ans ou 23 ans.

Comment reconnaître une Ujana? Elles  sont connues pour avoir comme habitude  se vêtir sans sous vêtements(slip, etc), sans soutien-gorge et les vêtements qu’elles portent nuisent à la décence et à la pudeur.

Poitrine qui pointe à midi,les  fesses qui n’ont aucun équilibre sous des robes moulantes et ses shorts sexy, cette nouvelle génération a pour réputation de détruire les couples en sortant avec les hommes mariés. Elles n’ont aucun intérêt à sortir avec un jeune homme, sauf s’il a l’argent.

Nous avons demandé  l’avis des femmes sur ces phénomènes. Elles pensent  que les parents de ces filles ont échoué l’éducation de leurs enfants, et disent que ces fillettes en pleine croissance, sont un danger pour leurs maris et pour la société. Elles sont la cause du divorce et d’infidélité conjugale.

Pendant que les femmes s’inquiètent, certains hommes aussi expriment un dégoût à l’égard de ce phénomène. Mais un autre groupe, pensent plutôt que  les UJANA sont une solution pour eux….Car elles soulagent les nerfs, elles ne sont pas trop jalouse, elles n’appellent jamais ta femme ou ta fiancée pour créer une situation, dès  que tu es à la maison, elles te laisse tranquillement le temps pour ta famille…

Les avis sont Très partagés sur le sujet. Qu’à cela ne tienne, les Ujana ont décidées de croquer la vie comme une pomme. Nous nous interrogeons sur le futur  de ces filles à qui liberté de vie trouve tout son sens. En attendant qu’elles prennent conscience, mesdames veillez sur vos maris car le danger est réel.