NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

KARISHIKA A KINSHASA – LE FILM NIGERIAN QUI A EFFRAYE LES FOYERS KINOIS

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
KARISHIKA

Plusieurs personnes se souviennent de ce film nigérian qui a marqué les esprits dans plusieurs foyers congolais, et en particulier Kinois.

Habituellement appelé Karashika en lieu et place de Karishika, ce film faisait montre d’un scénario travailler sur les valeurs mystiques et religieuses autour de cette légende car Karishika a engendré une référence automatique lorsqu’on parlait d’elle, cela renvoyait à une femme qui était possédait par des démons ou qui était une adepte de Lucifer ou Satan. Plusieurs même se souviennent du chant qui faisait office de refrain dans le film : « Karishika karishika! Queen of Darkness, Lucifer Lucifer King of Demons » qui voulait dire « Karishika Karishika ! reine de l’ombre, Lucifer Lucifer roi des démons ».

A Kinshasa, on se souvient encore en début d’année 2000 comment ce film faisait rage, pendant une certaine heure plus personne n’était dehors mais chacun cherchait un coin pour suivre ce film qui laissait couler beaucoup d’encre et des salives, sortilèges, magies noires, occultisme, prière, intercession et guerre spirituelle étaient le menu de base dans ce film, des pasteurs qui tombaient sous les charmes de Karishika, d’autres plus endurant résistaient et ont su repousser cette peste qui ravageait l’église. Un film qui est une ombre annonçant les temps de la fin tel que le signale les prophéties bibliques. Il faut dire que la plupart des jeunes gens de l’époque, plusieurs se souviennent de la frousse que cela flanquaient, parce que plusieurs personnes ont eu pour séquelles des cauchemars, sûrement une overdose de fanatisme parce que ce film était très suivi.

Il est facile actuellement de comprendre quand on parle de Karishika à qui cela renvoie : une femme qui jette des sorts, une sorcière, une séductrice diabolique, etc. ajoutons que le film s’est étendu sur 2 volets.

[fbcomments]