NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS
Voila Banner 728 x90

JEUX AFRICAINS 2019: LA BOXE CONGOLAISE, NOBLE  ART PAR EXCELLENCE SOUFFRE À RABAT

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
75865FC8-DA41-4CA3-B6D6-8F85F2070BDC
Voila Banner 468×60

Avec une forte délégation, la RDC participe au tournoi de boxe  de 12eme Jeux africains 2019 débuté le mercredi 21 août à Rabat. Dans toutes les 2 versions, les Congolais n’ont glané aucune médaille, une vraie descente aux enfers.

La RDC a aligné chez les hommes: Ilunga Kabange Doudou (Mouche, 52 kg), Glory Carlos Limuala( Moyen, 75 Kg  ), Pita Kabeji Peter ( Mi-lourd, 81 kg), Mapapa Kumbu Monalis ( lourd,91kg ), Bukasa Biakulowa Rocky( plume, 57 kg ), Kapenga Saka Idriss ( Mi-moyen, 69 kg ) et Mbaya Mulumba Fiston ( léger, 63 kg ). 

Et chez les dames, les athlètes retenues pour  les jeux sont: Munga Zalia Modestine ( Mouche, 52 kg ), Yumba Marie Thérèse ( léger, 60 kg ) , Tshikeva Yamibimba Jeannie ( Super lourd, +91 kg ), Sakobi Matsu Marcelta ( Plume, 57 kg ) et Malewu Takasala Jorbelle (Mi-moyen, 69 kg ).

En attendant la fin du tournoi le samedi 24 août 2019, les espoirs de médailles sont vraiment minces. Malgré les bonnes intentions de la fédé et de l’ Etat, les Congolais se sont préparent à la hâte et Ils n’ont pas brillé.

Si l’essentiel est de participer ; on sait que la RDC et la boxe sont indissociables. Les Congolais se souviendront encore du combat de Mohamed Ali et Georges Foreman, le combat du siècle (Rumble  in the jungle ) à Kinshasa dans la nuit du 29 au 30 octobre 1974. La RDC est une terre de boxe, un vivier des talentueux pugilistes avec une histoire riche mais les choses peinent à décoller faute des moyens et des compétences. Les résultats de Rabat expliquent cette galère.